Les points sur les i

EssilorLuxottica : Delfin saisit la CCI sur la crise de gouvernance. La holding de Leonardo del Vecchio, premier actionnaire et président exécutif d’EssilorLuxottica, a annoncé mercredi soir qu’elle saisissait la Chambre de commerce internationale pour faire constater ce qu’elle qualifie de « violations de l’accord de rapprochement » entre Essilor et Luxottica. « Delfin annonce avoir déposé ce jour une demande d’arbitrage auprès de la Chambre de Commerce Internationale, en vue de faire constater les violations de l’Accord de Rapprochement de 2017, qu’elle considère avoir été commises par Monsieur Hubert Sagnières et la société EssilorLuxottica sous son impulsion », précise Delfin dans un communiqué, ajoutant qu’elle a informé EssilorLuxottica parallèlement. Delfin précise qu’elle veut « obtenir une injonction de se conformer au pacte jusqu’à son terme », en 2021 et dément « toute tentative de prise de contrôle d’EssilorLuxottica, qu’elle soit « rampante » ou « de fait » ».