Les points sur les i

Le président du tribunal de commerce de Nanterre se déclare incompétent pour statuer sur l’OPA de Veolia. L’ordonnance du 8 février dernier, rendue sans débat contradictoire et faisant interdiction à Veolia de déposer une offre publique d’achat sur Suez, est annulée. En conséquence, les procédures engagées par Suez devant le tribunal de commerce de Nanterre pour tenter d’empêcher le dépôt par Veolia d’une offre publique et son examen par l’Autorité des Marchés financiers (AMF) prennent fin. Le recours introduit par Suez devant la Cour d’appel de Paris contre l’avis de dépôt de l’AMF n’étant pas suspensif, l’OPA de Veolia suit donc son cours.