Les points sur les i

Natixis reconfirme ne pas envisager une OPA sur Ingenico. A l’occasion de la publication de ses résultats sur les neuf premiers mois de l’année, la banque de financement, de gestion et de services financiers du groupe BPCE réitère ses ambitions stratégiques et financières communiquées le 12 septembre 2018. Dans l’optique d’accélérer sa croissance et la création de valeur en direction des objectifs du plan stratégique New Dimension, Natixis pourrait investir jusqu’à 2,5 milliards d’euros sur la période 2018-2020 (environ 0,4 Md€ déjà investis).

Ces investissements porteraient prioritairement sur les métiers de Gestion d’actifs et de fortune (par exemple : boutiques complétant l’offre existante, développement en Asie et sur le segment des alternatifs, actifs d’assurance vie), secondairement sur les Paiements, afin de prendre part au mouvement de consolidation de l’industrie (par exemple : acquisitions, combinaison d’actifs) et sur la BGC (par exemple : boutiques de M&A). A noter également côté Assurance, le projet de reprise de l’activité non-vie des Banques Populaires pour les clients particuliers mentionné lors de la présentation du plan stratégique New Dimension en novembre 2017.

Par ailleurs, et sous réserve de la réalisation du projet de cession des activités de banque de détail à BPCE SA, le scénario central de Natixis reste la distribution d’un dividende exceptionnel pouvant atteindre 1,5 milliard d’euros dans la mesure où aucune opportunité stratégique significative n’a été identifiée à ce jour. Enfin, suite au communiqué de presse publié le 11 octobre 2018, Natixis reconfirme ne pas envisager une OPA sur Ingenico.