Les points sur les i

Newmont Mining rejette sans surprise l’offre de Barrick Gold. Après examen, le conseil d’administration du groupe aurifère américain a décidé à l’unanimité que l’offre non sollicitée de Barrick Gold n’était pas dans l’intérêt des actionnaires de Newmont Mining, tout en lui proposant à la place une coentreprise pour valoriser les mines des deux groupes situées dans le Nevada. « La proposition égocentrique de Barrick est conçue pour transférer de la valeur des actionnaires de Newmont vers ceux de Barrick », a ajouté Gary Goldberg, directeur général de Newmont, lors d’une conférence téléphonique. Pour rappel, le numéro un mondial du métal jaune propose une offre entièrement en titres. Pour chaque action Newmont Mining, Barrick Gold offre 2,5694 actions nouvelles, valorisant Barrick Gold quelque 17,85 milliards de dollars. A l’issue de la transaction, les actionnaires de Barrick Gold détiendraient 55,9% du nouvel ensemble et ceux de Newmont 44,1%.