Les points sur les i

Renault : les discussions sont closes avec Fiat Chrysler. En marge du salon automobile de Francfort, le directeur général de Renault a indiqué qu’il ne discutait pas avec le constructeur italo-américain et que l’offre précédente était une « occasion manquée ». « L’offre n’est plus sur la table, c’est un grand regret mais c’est le passé », a-t-il souligné, selon des propos repris par les agences Reuters et Bloomberg.