Alerte Info

OPA, OPE, OPR, OPRA : le bilan exclusif 2019. L’année avait mal débuté avec seulement 12 opérations au premier semestre, mais la deuxième partie de l’année a été bien plus riche. En définitive, on compte 31 offres publiques déposées en 2019 auprès de l’Autorité des marchés financiers (dont 21 OPA, 6 OPR et 4 OPRA) et 7 offres qui n’avaient pas encore été déposées au 31 décembre (voir document ci-après).

Tous les compartiments d’Euronext Paris ont été visés, mais le compartiment « C » (sociétés dont la capitalisation est inférieure à 150 millions d’euros) a capté près de la moitié des opérations. A noter également que les sociétés ont toutes lancé des offres en espèces, celles en titres ayant une moindre attractivité auprès des investisseurs.

Comme les années précédentes, aucun secteur n’a échappé au mouvement de concentration, toujours favorisé par des conditions de financement attractives. Parmi les terrains fertiles, on trouve l’ingénierie et les services informatiques (Soft Computing, Altran, ITS Group), l’édition de logiciels (Harvest, Quotium Technologies, Coheris), les télécoms (Keyyo, Iliad, Afone) et l’immobilier (Officiis Properties, Terreïs).

Malgré la hausse des cours, les bonus offerts aux actionnaires minoritaires restent appréciables, en s’élevant en moyenne à 29% sur la base du dernier cours avant l’annonce, comme sur la moyenne des 3 derniers mois. Au palmarès des plus belles primes, on trouve Officiis Poperties (+300%), Oceasoft (+100,7%) et Weborama (+94,2%). A l’inverse, une importante décote a été enregistrée sur Financière Marjos.

Le Journal des OPA dresse le palmarès exclusif des experts indépendants. Ces professionnels sont effet désignés par la société visée lorsqu’une offre publique est susceptible de générer un conflit d’intérêt au sein de son conseil d’administration ou de porter atteinte à l’égalité entre les actionnaires. L’intervention d’un expert indépendant est également requise préalablement à la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Voici le palmarès 2019 de ces experts, qui évoluent sur un marché très concurrentiel, avec le détail des opérations couvertes :

  • 1ère place (5 opérations) : Finexsi

Parrot (OPA de Horizon), Soft Computing (OPAS de Publicis Groupe), Latécoère (OPA de Searchlight Capital Partners), Altran Technologies (OPA de Capgemini) et Groupe Flo (OPAS de Bertrand Restauration).

  • 2e place ex-aequo (4 opérations) : Associés en Finance et BM&A

Associés en Finance : April (OPAS de CVC Capital Partners), Futuren (OPR d’EDF Renouvelables et d’EDF EN Belgium), ITS Group (OPAS d’ITS Participations) et Weborama (OPAS de Startup Avenue).

BM&A : Harvest (OPAS de Five Arrows), Guy Degrenne (OPR de Diversita et Vorwek), Coheris (OPA de ChapsVision) et Iliad (OPRA).

  • 3e place ex-aequo (3 opérations) : Crowe HAF et Didier Kling Expertise & Conseil

Crowe HAF : Quotium Technologies (OPR de Technologies), Millet Innovation (OPAS de Curae Lab) et Financière Marjos (OPA de Krief Group).

Didier Kling Expertise & Conseil : Keyyo (OPA de Bouygues Telecom), Officiis Properties (OPR de REOF Holding) et Evolis (OPAS de Cedys & Co).

© Médiange. Tous droits réservés.

Pour consulter le Bilan OPA 2019