Feu au vert

Bruxelles approuve l’acquisition par RWE des actifs de production d’électricité d’E.ON. En application du règlement de l’UE sur les concentrations, la Commission européenne a approuvé l’acquisition par RWE des actifs de production d’électricité d’origine renouvelable et nucléaire d’E.ON. Elle a conclu que l’opération ne poserait pas de problème de concurrence dans l’Espace économique européen.

RWE et E.ON sont toutes deux des entreprises énergétiques établies en Allemagne qui sont présentes tout au long de la chaîne d’approvisionnement en électricité, de la production et la fourniture en gros à la distribution et la vente au détail d’électricité. Ces deux sociétés se sont lancées dans un échange d’actifs complexe. À la suite de cet échange, RWE deviendra principalement opérante dans la production d’électricité en amont et sur les marchés de gros, tandis qu’E.ON se concentrera sur la distribution et la vente au détail d’électricité et de gaz.

Dans le cadre de l’échange d’actifs, RWE devrait acquérir, d’une part, la plupart des actifs de production d’électricité d’origine renouvelable et nucléaire d’E.ON et, d’autre part, une participation minoritaire de 16,67% au sein d’E.ON en guise de paiement partiel des actifs qu’elle cède à E.ON. L’acquisition par E.ON des activités de distribution et de vente au détail de RWE fait l’objet d’une évaluation distincte par la Commission et est toujours en cours d’examen.