Feu au vert

Bruxelles autorise l’acquisition de Worldpay par FIS. La Commission européenne a conclu que l’opération envisagée ne poserait pas de problème de concurrence, compte tenu, d’une part, du chevauchement horizontal limité des activités des sociétés et, d’autre part, de l’absence d’effets verticaux anticoncurrentiels résultant du rapprochement de FIS et de Worldpay. Pour mémoire, en mars 2019, Fidelity National Information Services (FIS), géant américain des technologies dans les services financiers, a signé un accord de fusion définitif avec le leader mondial des systèmes de paiements pour un montant de 43 milliards de dollars (dette comprise). Dans ce cadre, les actionnaires de Worldpay recevront 0,9287 action nouvelle FIS et 11 $ en espèces pour chaque action Worldpay. A la clôture de la transaction, les actionnaires de FIS détiendront 53% du nouvel ensemble et ceux de Worldpay 47%.