Feu au vert

Bruxelles autorise, sous conditions, l’acquisition de Shire par Takeda Pharmaceutical. L’enquête de la Commission européenne s’est concentrée sur les traitements de la maladie inflammatoire de l’intestin (MII), et en particulier sur les traitements biologiques de la maladie, pour lesquels les activités de Shire et de Takeda se chevauchent. Afin de dissiper les inquiétudes de la Commission en matière de concurrence, Takeda a proposé que le produit actuellement développé par Shire et qui devrait concurrencer l’Entyvio soit cédé, avec les droits liés à son développement, à sa fabrication et à sa commercialisation, à un acquéreur qui serait disposé à mettre au point le médicament. Ces engagements suppriment donc totalement le chevauchement entre les activités de Takeda et celles de Shire sur le marché sur lequel la Commission a constaté des problèmes de concurrence. Celle-ci a dès lors conclu que l’opération envisagée ne poserait plus de problème de concurrence. La décision est subordonnée au respect intégral des engagements contractés.