Feu au vert

Paref : l’OPA simplifiée va pouvoir démarrer. L’Autorité des marchés financiers a examiné le projet d’offre publique de Fosun Property Europe Holdings et l’a déclaré conforme, cette décision emportant visa du projet de note d’information sous le n°17-527 en date du 3 octobre 2017. Cette filiale du groupe chinois, qui détient 40,91% du capital et potentiellement 50,01% compte tenu d’une promesse de vente portant sur 9,10%, s’engage à acquérir chaque action au prix unitaire de 73 € (dividende de 2 € détaché). L’offre ne vise pas les 217 101 actions Paref, soit 17,96% du capital, détenus par le concert familial Levy-Lambert. Le prix offert faisait ressortir une prime de 25,6% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération et valorise cette société, qui détient un patrimoine immobilier de 167 millions d’euros et gère 1,328 milliard d’actifs pour compte de tiers, quelque 88 millions d’euros.

A l’issue de l’offre, Fosun n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire et n’entend pas non plus demander la radiation des actions d’Euronext Paris. Ayant l’intention de maintenir le régime des SIIC de Paref, Fosun prendra toute mesure nécessaire afin de lui permettre, le cas échéant, de réduire sa participation en dessous de 60% du capital, à l’issue de l’OPA simplifiée.