FDJ lance son offre publique d’achat sur Kindred

L’Autorité suédoise de supervision des marchés financiers a approuvé le « document d’offre » relatif à l’OPA du groupe FDJ sur Kindred Group Plc. Cette offre ouvrira le 20 février 2024 pour une période de 39 semaines maximum. La réalisation de l’OPA reste soumise notamment à l’obtention des autorisations réglementaires et à l’acquisition par FDJ d’au moins 90% du capital. L’assemblée générale extraordinaire de Kindred amenée à se prononcer sur un changement des statuts permettant un rachat obligatoire du solde des titres dès le seuil de détention de 90% du capital atteint se tiendra, sur seconde convocation, le 15 mars.

Orapi : l’OPA est rouverte du 12 février au 8 mars 2024

Groupe Paredes, qui détient désormais l’intégralité des obligations remboursables en actions (ORA) et 84,23% du capital de ce spécialiste des produits d’hygiène professionnels, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 6,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 43% par rapport au cours d’Orapi, le 15 juin 2023, et une prime de 56% par rapport à la moyenne des 30 dernières séances précédant cette date. Si les conditions requises sont réunies, Paredes a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Chargeurs : l’OPA sera ouverte du 8 février au 13 mars 2024

Colombus Holding et Colombus Holding 2, qui détiennent déjà 26,5% du capital et 29,5% des droits de vote du groupe industriel diversifié, s’engagent à acquérir chaque action au prix unitaire de 12 €. Ce prix fait ressortir une prime de 34,1% sur le dernier cours coté du 14 décembre 2023 et une prime de 50,5% par rapport à la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Le concert n’a pas l’intention de demander un retrait obligatoire.

SII : l’OPA simplifiée sera ouverte du 8 au 23 février 2024

SII Goes On (société contrôlée par le groupe familial Huvé), agissant pour le compte d’un concert d’actionnaires qui détient désormais 66,12% du capital et des droits de vote de la Société pour l’Informatique Industrielle, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 70 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 32,3% sur le dernier cours coté, le 8 décembre 2023, et de 47,1% sur la moyenne des 60 dernières séances. Si les conditions requises sont remplies, il est prévu de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Altur Investissement : l’OPA simplifiée se déroulera du 26 janvier au 8 février 2024

Suffren Holding, société contrôlée par M. François Lombard et sa famille, qui détient déjà de concert 83,54% du capital de cette société de capital investissement, s’engage à acquérir les titres non détenus au prix de 11 €. Ce prix fait ressortir une prime de 17% sur le dernier cours avant cette annonce et une prime de 20% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. A noter que ce prix est supérieur à la quote-part de l’actif net réévalué (ANR) au 30 septembre 2023, soit 10,85 € par action.

Euro Ressources : l’OPR sera ouverte du 25 janvier au 7 février 2024

Le groupe aurifère canadien Iamgold, qui détient déjà 90% du capital via Iamgold France, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 3,50 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 4,5% sur le dernier cours coté au 10 novembre 2023 et une prime de 9,1% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. La principale activité d’Euro Ressources consiste en la détention d’un droit de redevance assis sur la production de la mine d’or Rosebel au Suriname. Iamgold, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé le retrait obligatoire dès la clôture de l’OPR.

Boiron : l’OPA simplifiée sera ouverte du 11 janvier au 31 janvier 2024

Boiron Développement (contrôlée par le concert familial Boiron), qui détient 75,56% du capital de ce laboratoire spécialisé dans l’homéopathie, s’engage donc à acquérir les actions non détenues au prix de 39,64 €, sachant qu’un dividende exceptionnel de 10,36 € a été mis en paiement le 20 octobre 2023. Ce prix de 39,64 € fait ressortir une prime de 36% sur le dernier cours avant l’annonce du projet, le 3 juillet, et une prime de 39,2% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances. Si les conditions requises sont réunies, Boiron Développement a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Orapi : l’OPA est ouverte du 27 décembre 2023 au 31 janvier 2024

Groupe Paredes, qui détient 34,8% du capital et 2.242.763 ORA 2 de ce spécialiste des produits d’hygiène professionnels, s’engage à acquérir chaque action au prix de 6,50 € par action et chaque ORA au prix de 5,20 €. Le prix de 6,50 € par action fait ressortir une prime de 43% par rapport au cours d’Orapi, le 15 juin 2023, et une prime de 56% par rapport à la moyenne des 30 dernières séances précédant cette date. Kartesia, détenteur de 29,8% du capital, a fait savoir qu’elle accepte d’apporter ses actions Orapi.

Orapi : l’OPA sera ouverte du 27 décembre 2023 au 31 janvier 2024

Groupe Paredes, qui détient 34,8% du capital et 2.242.763 ORA 2 de ce spécialiste des produits d’hygiène professionnels, s’engage à acquérir chaque action au prix de 6,50 € par action et chaque ORA au prix de 5,20 €. Le prix de 6,50 € par action fait ressortir une prime de 43% par rapport au cours d’Orapi, le 15 juin 2023, et une prime de 56% par rapport à la moyenne des 30 dernières séances précédant cette date. Kartesia, détenteur de 29,8% du capital, a fait savoir à Paredes qu’elle accepte d’apporter ses actions Orapi.


Almacenes Éxito : l’OPA de Calleja sera ouverte du 18 décembre 2023 au 19 janvier 2024

Pour rappel, un accord a été signé avec Grupo Calleja pour la vente de la totalité de la participation de Casino dans Almacenes Éxito, correspondant à 34,05% du capital de Groupe Éxito. Grupo Pão de Açucar (GPA), une filiale brésilienne de Casino, qui détient 13,31% de Groupe Éxito, a accepté également de vendre sa participation. Le prix offert dans le cadre de l’OPA est de 1,175 milliard de dollars pour 100% du capital, soit 0,9053 $ par action, ce qui représente 400 millions de dollars pour la participation directe de Casino et 156 millions de dollars pour celle de GPA.

ESI Group : l’OPA sera ouverte du 1er décembre 2023 au 8 janvier 2024

Keysight Technologies Netherlands, filiale du leader mondial en instrumentation de mesures, qui détient désormais 50,56% du capital de cette société spécialisée dans les progiciels destinés à la réalisation d’essais virtuels, s’engage à acquérir les actions ESI Group non détenues au prix de 155 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 72,2% sur le dernier cours de clôture, le 17 mai 2023, avant les premières rumeurs et une prime de 95,1% sur la moyenne des 3 mois précédents. Si les conditions requises sont remplies, il est prévu de procéder à un retrait obligatoire.

Ober : l’OPA simplifiée sera ouverte du 30 novembre au 13 décembre 2023

Ober Finances, qui détient 80,88% du capital de ce spécialiste des surfaces décoratives et techniques pour l’agencement intérieur, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 11,72 €. Ce prix extériorise une prime de 69,9% sur le cours du 11 juillet et une prime de 49,9% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, Ober Finances a l’intention de demander un retrait obligatoire.

Colas : l’OPR sera ouverte du 22 novembre au 5 décembre 2023

Le groupe Bouygues, qui contrôle déjà 96,8% du capital et 98% des droits de vote de sa filiale spécialisée dans les infrastructures de transports, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 175 € par action. Ce prix fait apparaître une prime de 54,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce, le 18 septembre 2023, et un bonus de 52,2% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date, ce qui valorise Colas à 5,7 milliards d’euros. À l’issue de l’offre, les conditions de détention requises étant déjà remplies, Colas, introduit en Bourse en 1961, sera donc retiré de la cote.

PCAS : l’OPA simplifiée sera ouverte du 3 au 20 novembre 2023

Seqens, qui détient désormais 92,91% du capital de PCAS (avec les actions autodétenues, représentant 9,25%), envisage d’acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 8 €. Ce prix fait ressortir une prime de 7,4% par rapport au dernier cours coté et une prime de 8,9% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances. Ce qui valorise ce spécialiste de la chimie fine et des produits pour l’industrie pharmaceutique autour de 120 millions d’euros. Si les conditions étaient remplies, cette offre serait suivie d’un retrait obligatoire.

Balyo : l’OPA sera rouverte du 3 au 16 novembre 2023

SVF II Strategic Investments AIV (groupe SoftBank), qui détient à l’issue de son offre 70,81% du capital de cette société spécialisée dans la robotisation des chariots élévateurs, s’engage à acquérir chaque action au prix de 0,85 €. Ce prix fait ressortir une prime de 57,4% sur le cours du 12 juin, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 48% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur mettra en œuvre une procédure de retrait obligatoire.

Evolis : l’OPA simplifiée sera ouverte du 19 octobre au 1er novembre 2023

HID Global, filiale du groupe suédois Assa Abloy, qui détient désormais 98,46% du capital de cette société spécialisée dans les solutions d’identification sur cartes plastiques, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 43,75 €. Ce prix fait ressortir une prime de 33,4% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération, le 18 juillet 2023, et une prime de 35,9% par rapport à la moyenne des cours sur Euronext Growth sur les 3 derniers mois avant cette date. L’initiateur, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé à l’AMF de procéder au retrait obligatoire à l’issue de la clôture de l’offre.

Paragon ID : l’OPA simplifiée sera ouverte du 21 septembre au 2 novembre 2023

Grenadier Holdings, actionnaire majoritaire à hauteur de 86,17% de ce spécialiste des solutions d’identification, s’engage à acquérir chaque action Paragon ID au prix de 38,01 € par action. Ce prix représente une prime de 35,8% par rapport au dernier cours coté avant l’annonce et une prime de 25,1% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances. A ce niveau, Paragon ID est valorisée environ 75 millions d’euros. Si les conditions requises sont remplies, Grenadier Holdings a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Balyo : l’OPA sera ouverte du 21 septembre au 25 octobre 2023

SVF II Strategic Investments AIV (contrôlée par le groupe japonais SoftBank), qui ne détient aucun titre de la société spécialisée dans la robotisation des chariots élévateurs, s’engage à acquérir chaque action au prix de 0,85 €, chaque action de préférence au prix de 0,01 € et chaque bon de souscription (émis au bénéfice d’Amazon) au prix de 0,07 €.

Le prix de 0,85 € par action fait ressortir une prime de 57,4% sur le cours du 12 juin, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 48% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. SoftBank renoncera à l’offre si elle n’obtient pas au moins les deux tiers du capital et des droits de vote. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur mettra en œuvre une procédure de retrait obligatoire.

Biocorp : l’OPA simplifiée sera ouverte du 7 au 27 septembre 2023

Le géant pharmaceutique danois Novo Nordisk, qui détient désormais près de 75% du capital de cette entreprise de dispositifs médicaux connectés, s’engage à acquérir chaque action Biocorp au prix unitaire de 35 €. Ce prix fait ressortir une prime de 19,5% sur le cours du 2 juin 2023, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 45,3% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, Novo Nordisk a l’intention de procéder à la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Rothschild & Co : l’OPA simplifiée sera ouverte du 24 juillet au 8 septembre 2023

Rothschild & Co : l’OPA simplifiée sera ouverte du 24 juillet au 8 septembre 2023. Rothschild & Co Concordia, qui détient désormais de concert 65,8% du capital du groupe de services financiers, s’engage à acquérir chaque action au prix de 38,60 € (distribution exceptionnelle de 8 € détachée), soit une prime de 19,3% sur le dernier cours coté sur Euronext au 3 février 2023 avant l’annonce de l’opération et une prime de 26,7% sur la moyenne des 60 séances avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de mettre en œuvre une procédure de retrait obligatoire.

Keyrus : l’OPA simplifiée sera ouverte du 21 juillet au 3 août 2023

K Eagle Investment, qui détient désormais de concert 67,47% du capital de cette société spécialisée dans l’intégration de solutions en Business Intelligence, s’engage à acquérir chaque action au prix unitaire de 7 €. Ce prix fait ressortir une prime de 58,7% sur le cours du 5 juin 2023, dernier jour avant l’annonce, et une prime de 62,4% sur la moyenne des 60 dernières séances. Si les conditions requises sont réunies, il est prévu de procéder à un retrait obligatoire.

OL Groupe : l’OPA simplifiée sera ouverte du 20 juillet au 2 août 2023

Eagle Football Holdings Bidco, contrôlée par M. John Textor, qui détient désormais 78,46% du capital de la société Olympique Lyonnais Groupe, s’engage à acquérir chaque action au prix de 3 €. Ce prix valorise 100% des titres d’OL Groupe à 528 millions d’euros et fait ressortir des primes de 56,7% sur le dernier cours non-affecté (précédant l’annonce en mars 2022 par Pathé et IDG de leur intention de céder leurs participations) et de 50% sur la moyenne des 60 séances précédant cette date. L’initiateur n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. OL Groupe restera donc une société cotée.

FIEBM : l’OPRA sera ouverte du 20 juillet au 15 septembre 2023

Cette offre de rachat de la Financière et Immobilière de l’Etang de Berre et de la Méditerranée porte sur 837.648 actions, représentant 43,83% du capital de FIEBM, au prix unitaire de 11,50 €. L’actionnaire de contrôle (Mme Marie-Catherine Sulitzer), qui détient à ce jour 56,17% du capital de cette foncière, a déjà pris l’engagement de ne pas apporter ses actions à l’OPRA. Aussi les demandes de rachat seront-elles intégralement servies. Le prix de 11,50 € par action extériorise une prime de 27,8% par rapport au cours de clôture au 22 décembre 2022. Si certaines conditions sont réunies à l’issue de l’OPRA, l’actionnaire de contrôle déposera un projet d’OPAS aux mêmes conditions que celles de l’OPRA.

Vilmorin & Cie : l’OPA simplifiée sera ouverte du 22 juin au 17 juillet 2023

Limagrain Participations, qui détient désormais avec d’autres entités du groupe 83,08% du capital et 89,69% des droits de vote, s’engage à acquérir chaque action Vilmorin au prix unitaire de 62,60 €. Ce prix représente une prime de 45,4% par rapport au dernier cours avant l’annonce (le 27 avril 2023) et valorise le 4e semencier mondial à 1,43 milliard d’euros. Si les conditions requises sont remplies, Limagrain Participations a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Ce projet de sortie de cote permettra à Vilmorin & Cie de s’inscrire dans un temps long conforme à ses activités de semencier.

Bolloré : l’OPA simplifiée sera ouverte du 17 au 30 mai 2023

Dans le cadre d’un programme de rachat de ses propres actions, Bolloré s’engage à acquérir un maximum de 288.607.076 actions, représentant 9,78% de son capital, au prix de 5,75 € par action (dividende de 0,04 € attaché). Ce prix fait ressortir une prime de 12,1% sur le dernier cours coté au 14 mars et une prime de 9,9% sur la moyenne des 60 séances avant cette date. La Compagnie de l’Odet, qui détient 66,81% du capital de Bolloré, n’a pas l’intention de participer à cette offre. Un complément de prix de 0,25 € sera versé aux actionnaires ayant apporté leurs titres dans l’hypothèse de la réalisation effective de la cession de Bolloré Logistics, et si celle-ci intervient au plus tard le 31 décembre 2024.

Lisi : l’OPRA est ouverte jusqu’au 9 mai 2023

Ce groupe industriel, spécialisé dans la fabrication de solutions d’assemblage et de composants, s’engage à acquérir un maximum de 7.576.004 de ses propres actions, soit 14% de son capital, au prix unitaire de 27 €, en vue de les annuler et de réduire le capital à due concurrence. Ce prix fait ressortir une prime de 24% par rapport au cours du 22 février 2023 et une prime de 34,6% par rapport à la moyenne des 60 séances précédant cette date. Peugeot Invest qui détient 5,1% du capital de Lisi s’est engagé́ à apporter la totalité́ de sa participation. CID et VMC, qui détiennent 54,8% et 5,8% du capital, n’apporteront pas leurs titres. En conséquence, si les autres actionnaires apportaient l’intégralité́ de leurs titres, ils bénéficieraient d’une liquidité́ sur au minimum 38% de leur participation.

Intrasense : l’OPA sera ouverte du 6 avril au 15 mai 2023

Guerbet, qui détient désormais 38,97% du capital de cette société spécialisée dans des solutions logicielles d’imagerie médicale, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 0,44 € (identique au prix de l’augmentation de capital réservée). Ce prix fait ressortir une prime de 34,15% par rapport au cours d’Intrasense, le 10 janvier 2023, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 15,8% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Guerbet n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

CS Group : l’OPA simplifiée sera ouverte du 6 au 28 avril 2023

Sopra Steria, qui détient désormais 82,47% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 11,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 79,7% sur le cours au 27 juillet 2022, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 68,6% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, Sopra Steria demandera la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire. L’objectif de ce rapprochement est de créer un acteur de référence des services et de l’ingénierie du numérique, maître d’œuvre de systèmes critiques dans les domaines de la défense & sécurité, du spatial et de l’énergie nucléaire.

UFF Banque : l’OPA simplifiée se déroulera du 26 janvier au 15 février 2023

Abeille Assurances Holding (Aéma Groupe), qui détient déjà 81,35% du capital de cette banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 21 € par action. Le prix proposé fait ressortir une prime de 51% par rapport au dernier cours coté sur le compartiment B d’Euronext Paris et une prime de 55% sur la moyenne des 60 dernières séances. A l’issue de l’offre, si les conditions sont réunies, Abeille Assurances a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Serma Group : l’OPA simplifiée sera ouverte du 26 janvier au 8 février 2023

Financière Faraday, qui détient 99,49% du capital de cette société de conseil et d’expertise, spécialisée dans les systèmes électroniques embarqués et industriels, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 430 €. Ce prix fait ressortir une prime de 37,8% par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’offre, le 26 juillet 2022, et une prime identique sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Financière Faraday détenant déjà plus de 90% du capital de Serma Group, elle sollicitera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Manutan International : l’OPA simplifiée sera ouverte du 26 janvier au 8 février 2022

Spring Holding (famille Guichard), qui détient 73,28% du capital de cette entreprise spécialisée dans la distribution d’équipements et de fournitures aux entreprises, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 100 €. Ce prix fait ressortir une prime de 51,1% sur le cours au 25 octobre 2022, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 54,2% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. L’offre est assortie d’un complément de prix de 5 € par action en cas d’atteinte du seuil de mise en œuvre du retrait obligatoire. Mais attention, ce paiement différé n’est distribué qu’aux seuls actionnaires ayant apporté leurs actions à l’offre publique.

Groupe Flo : l’OPR sera ouverte du 12 au 25 janvier 2023

Bertrand Invest (contrôlée par M. Olivier Bertrand), qui détient 91,94% de ce groupe de restauration (Hippopotamus, Les Grandes Brasseries, Les Concessions Flo), s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 21 €. Ce prix fait apparaître une prime de 69% sur le dernier cours coté avant l’annonce, le 7 octobre, et une prime de 55% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Les conditions requises étant déjà remplies, il sera demandé la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Somfy : l’OPA simplifiée sera ouverte du 22 décembre 2022 au 12 janvier 2023

Les sociétés JPJS et JP3 (famille Despature), qui détiennent de concert avec d’autres actionnaires familiaux 73,86% du capital du numéro un mondial de l’automatisation des ouvertures et fermetures de la maison et du bâtiment, s’engagent à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 143 €. Ce prix fait ressortir une prime de 20,6% sur le dernier cours coté avant la suspension sur Euronext Paris et une prime de 38,5% sur la moyenne des 60 dernières séances. A ce niveau, Somfy est valorisé 5,29 milliards d’euros et les 7.551.738 actions visées à 1.079 millions d’euros. Si les conditions requises sont remplies, il sera demandé la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Atari : l’OPA sera ouverte du 22 décembre 2022 au 26 janvier 2023

La société Irata (anagramme d’Atari), contrôlée par M. Wade J. Rosen, qui détient 21,17% du capital de cette société spécialisée dans le divertissement interactif, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 0,19 €. Ce prix valorise 100% des titres à 72,7 millions d’euros et fait ressortir une prime de 45,6% sur le cours d’Atari, le 22 septembre 2022, et de 30% sur la moyenne des 90 dernières séances. A l’issue de l’offre, Irata n’a pas l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire et a pour ambition de soutenir le développement d’Atari dans ses quatre activités : jeux, hardware, licence et blockchain.

Altur Investissement : l’OPRA sera ouverte du 19 décembre 2022 au 17 janvier 2023

Cette offre publique de rachat d’actions porte sur 760.000 actions de cette société de capital investissement, représentant 18% du capital, au prix de 7,20 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 15,4% par rapport au cours de clôture du 2 novembre 2022. Néanmoins, au 30 septembre, l’actif net réévalué (ANR) ressortait à 46,85 millions d’euros, dont un quart en trésorerie, soit 11,10 € par action. Dès lors, le prix proposé présente une décote de 35% sur l’ANR. François Lombard, actionnaire majoritaire avec 71,36% du capital, a fait part de son intention de ne pas apporter ses titres à l’offre.

Bluelinea : l’OPA simplifiée sera ouverte du 8 au 21 décembre 2022

Le concert d’actionnaires composé des sociétés Apicil Mutuelle et Apicil Prévoyance, qui détient désormais 56,64% du capital de cette société spécialisée dans l’accompagnement à domicile des personnes âgées, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 1,30 € contre 1,15 € initialement, soit une majoration de 13%. Le concert s’engage également à acquérir les bons de souscription non détenus au prix de 0,01 €.

Le prix par action fait ressortir une prime de 16,1% sur le dernier cours coté sur Euronext Growth avant l’annonce des résultats de l’augmentation de capital et du principe d’une offre, le 15 juillet dernier, et une décote de 11,6% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Theradiag : l’OPA sera ouverte du 8 décembre 2022 au 12 janvier 2023

Biosynex, premier actionnaire de Theradiag à hauteur de 25,07%, a déposé un projet d’OPA afin de créer à terme un champion français du monitoring des biothérapies. Pour chaque action Theradiag, il est offert 2,30 € par action, soit une prime de 58,62% sur le cours du 22 septembre 2022 et une prime de 43,79% et sur la moyenne des 60 dernières séances. Biosynex n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Oncodesign Services : l’OPA sera ouverte du 25 novembre au 8 décembre 2022

Cancer Buster Bidco (Edmond de Rothschild Private Equity), qui détient désormais 73,15% du capital de cette biotech spécialisée en médecine de précision, s’engage à acquérir chaque action Oncodesign Services au prix de 14,42 € auquel il convient d’ajouter le prix de l’action OPM (Oncodesign Precision Medicine) de 0,817 € qui a été distribuée aux actionnaires d’Oncodesign Services, le 5 octobre 2022, soit un total de 15,237 €. Cette contrepartie représente une prime de 66,2% par rapport au cours d’Oncodesign le 29 juin 2022, veille de l’annonce de l’acquisition du bloc de contrôle et une prime de 73,4% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. Si les conditions sont réunies, l’initiateur mettra en œuvre une procédure de retrait obligatoire.

EDF : l’OPA simplifiée va courir du 24 novembre au 22 décembre 2022

L’État français, qui détient directement et de concert avec Bpifrance 83,69% du capital et 89,13% des droits de vote, s’engage à acquérir chaque action non détenue au prix de 12 € et chaque Oceane au prix de 15,52 €. Le prix de 12 € fait ressortir une prime de 53% sur le cours du 5 juillet 2022 (veille de l’annonce par la Première ministre de l’intention de l’État de détenir 100% du capital d’EDF) et une prime de 45,7% sur la moyenne des 60 dernières séances précédant cette date. Le prix de l’Oceane, de son côté, fait apparaître des primes respectives de 34,1% et de 28,1% par rapport à ces mêmes références. Si les conditions requises étaient satisfaites, l’offre serait suivie d’un retrait obligatoire.

Groupe IRD : l’OPA simplifiée sera ouverte du 24 novembre au 7 décembre 2022

IRD et Associés, qui détient désormais 96,71% du capital de ce partenaire financier des entreprises des Hauts-de-France, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 44,20 €. Ce prix est égal aux capitaux propres consolidés (part du groupe) au 30 juin 2022 soit 44,14 euros par action. Elle fait par ailleurs ressortir une prime de 92,2% sur le cours du 4 octobre 2022, dernière séance avant l’annonce de l’offre, et une prime de 87,5% sur la moyenne des 60 dernières séances. Si les conditions requises sont remplies, IRD et Associés a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Siemens Gamesa : l’OPA est ouverte jusqu’au 13 décembre 2022

À la suite du feu vert délivré par la Commission nationale espagnole du marché des valeurs (CNMV), le groupe allemand Siemens Energy a lancé son offre sur Siemens Gamesa Renewable Energy, sa filiale spécialisée dans l’éolien contrôlée à hauteur de 67%, avec l’intention de la retirer de la cote. Siemens Energy offre 18,05 € par action SGRE, soit une prime de 27,7% par rapport au dernier cours non affecté par les rumeurs, le 17 mai 2022, ce qui valorise Siemens Gamesa à 12,3 milliards d’euros. Siemens Energy souhaite intégrer sa filiale, avec des synergies de coûts évaluées jusqu’à 300 millions d’euros par an dans les trois ans suivant l’intégration complète. Le prix offert a été étayé par un rapport d’évaluation émis par PricewaterhouseCoopers Asesores de Negocios, en tant qu’expert indépendant.

Le Tanneur & Cie : l’OPR sera ouverte du 10 au 23 novembre 2022

Le concert composé de Tolomei Participations et Qatar Luxury Group-Fashion, qui détient 98,3% du capital de cette société de maroquinerie, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 4,30 €. Ce prix fait ressortir une prime de 9,7% sur le dernier cours coté au 29 septembre sur Euronext Growth et une prime de 4,7% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Les conditions étant déjà remplies, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire sera demandée à l’issue de l’offre.

Cast : l’OPA simplifiée sera ouverte du 29 septembre au 19 octobre 2022

Financière Da Vinci, structure contrôlée par Bridgepoint, qui détient désormais 73,98% du capital de cette société spécialisée dans l’analyse, la mesure et la cartographie des logiciels, s’engage à acquérir chaque action au prix de 7,55 €. Ce prix fait ressortir une prime de 26,9% par rapport au cours du 17 mai 2022 et une prime de 68,1% par rapport à la moyenne des 90 dernières séances avant cette date. Dans l’hypothèse où le retrait obligatoire serait mis en œuvre, il serait versé aux actionnaires ayant apporté leurs titres à l’offre un complément de prix de 0,30 € par action. Dans ce cas, le prix de 7,85 € ferait ressortir une prime de 31,9% par rapport au cours du 17 mai 2022 et une prime de 74,8% par rapport à la moyenne des 90 dernières séances avant cette date.

Nextstage : l’offre alternative sera ouverte du 15 septembre au 19 octobre 202

Nextstage : l’offre alternative sera ouverte du 15 septembre au 19 octobre 2022. La société en commandite par action NextStage EverGreen s’engage à acquérir en espèces les actions non détenues au prix de 108 € par action ou en titres, à raison d’une action NextStage EverGreen remise – cette dernière n’étant pas cotée – pour une action Nextstage apportée. Le prix de 108 € fait ressortir une prime de 23,4% sur le cours du 25 juillet et valorise cette société, spécialiste de l’investissement en fonds propres dans les entreprises de taille moyenne, à 223 millions d’euros. L’initiateur a conclu des engagements d’apport à la branche échange portant sur 87,96% du capital. Si les conditions requises sont remplies, il est prévu de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Robertet : l’OPA simplifiée sera ouverte du 2 au 26 août 2022

Le spécialiste des produits aromatiques s’engage à acquérir un maximum de 225.989 de ses propres actions, soit 9,77% de son capital, au prix unitaire de 885 €. Ce prix fait ressortir une prime de 4,7% sur le dernier cours coté avant l’annonce et valorise la société fondée en 1850, à Grasse, 1,9 milliard d’euros. Si le nombre de titres présentées à l’offre est supérieur aux 225.989 actions, il sera procédé à une réduction de la demande proportionnellement au nombre d’actions présentées. La société Maubert SA, qui détient 41,97 % du capital, a fait part de son intention de présenter à l’offre les actions Robertet qu’elle détient, afin d’en garantir le succès.

Generix Group : l’OPA simplifiée sera ouverte du 21 juillet au 19 août 2022

New Gen Holding (contrôlée par Pléiade Investissement, elle-même contrôlée au plus haut niveau par M. François Poirier), qui détient désormais 67,18% du capital de cet éditeur de logiciels spécialisé, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 9,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 33,8% sur le cours du 22 avril 2022 et une prime de 38% sur la moyenne des cours des dernières 60 séances avant cette date. Si le seuil de mise en œuvre du retrait obligatoire est atteint, un complément de prix de 0,50 € sera versé par l’initiateur aux actionnaires ayant apporté leurs titres à l’offre.

Ada : l’OPR sera ouverte du 7 au 20 juillet 2022

Groupe Rousselet (ex-G7 contrôlé par la famille Rousselet), qui détient avec Anatole France, 94,72% du capital de ce spécialiste de la location de voitures et d’utilitaires, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 18 €. Ce prix fait ressortir une prime de 62,2% sur le dernier cours coté sur Euronext Growth avant l’annonce de l’opération et une prime de 59% sur la moyenne des 60 dernières séances. Ce qui valorise Ada à 52,6 millions d’euros. Les conditions étant déjà remplies, l’initiateur demandera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Hiolle Industries : l’OPA simplifiée sera ouverte du 24 juin au 7 juillet 2022

Le groupe familial Hiolle (Hiolle Développement), qui détient 80,01% du capital de ce groupe créé en 1976, spécialisé dans les services à l’industrie, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 4,70 €. Ce prix fait ressortir une prime de 29,8% par rapport au cours du 3 mai 2022. Il valorise la société cotée sur Euronext Growth à 44 millions d’euros, soit la moitié de son chiffre d’affaires 2021 (88,9 millions d’euros, en hausse de 19%). Si les conditions requises sont réunies, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire sera demandée.

Albioma :  l’OPA sera ouverte le 23 juin 2022

En revanche, sa date de clôture n’est pas encore arrêtée. Elle sera fixée après réception par l’AMF des éléments justifiant le feu vert par la Commission européenne. En attendant, Kyoto BidCo (contrôlée par des fonds gérés par KKR), qui ne détient aucun titre de ce producteur d’énergies renouvelables, s’engage à acquérir chaque action Albioma au prix unitaire de 50 € (dividende 2021 détaché) et chaque BSAAR (bon de souscription et/ou d’acquisition d’action remboursable) au prix unitaire de 29,10 €. Le prix par action fait ressortir une prime de 51,6% par rapport au dernier cours, avant les rumeurs de marché, le 7 mars 2022, et une prime de 46,6% par rapport à la moyenne pondérée sur les 3 derniers mois. Si les conditions sont remplies, KKR a l’intention de demander un retrait obligatoire.

Umanis : l’OPA simplifiée se déroulera du 23 juin au 13 juillet 2022

CGI France, qui détient 70,59% du capital de cette société de services et de conseils informatiques, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 17,15 €, valorisant l’intégralité du capital à 310 millions d’euros sur une base diluée. Ce prix représente une prime de 46% par rapport au dernier cours du 10 mars 2022 et une prime de 25,1% sur la moyenne des 60 séances avant cette date. Si les conditions réglementaires sont remplies, CGI France a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Ucar : l’OPA simplifiée sera ouverte du 23 juin au 6 juillet 2022

GOA LCD, contrôlée par Cosmobilis, qui détient 67,40% du capital de ce spécialiste de la location courte durée, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 59,15 €. Ce prix fait ressortir une prime de 238% par rapport au cours de clôture au 7 avril 2022 sur Euronext Growth (17,50 €), dernière séance avant la suspension, et une prime de 247% par rapport à la moyenne pondérée des 60 derniers jours avant cette date. Les sociétés Axa IARD, La Française AM et Innocap se sont engagées à apporter la totalité des actions Ucar détenues, représentant 22,52% du capital. Si les conditions requises sont remplies, GOA LCD demandera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Itesoft : l’OPA simplifiée sera ouverte du 10 au 24 juin 2022

Le concert d’actionnaires (CDML, SF2I, des actionnaires historiques et des membres du comité de direction), qui détient 78,06% du capital et 87,07% des droits de vote, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 4 € (à l’exception des titres autodétenus représentant 6,40% de son capital). Ce prix de 4 € fait ressortir une prime de 18,3% sur le dernier cours coté sur le compartiment C avant l’annonce de l’opération, le 30 septembre 2021, et une prime de 15,5% par rapport à la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Il valorise cette société spécialisée dans les logiciels de dématérialisation de documents près de 25 millions d’euros. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire, ni de demander la radiation des actions d’Euronext Paris.

1000mercis : l’OPA simplifiée sera ouverte du 26 mai au 16 juin 2022

Positive YmpacT (contrôlée à parité par les fondateurs de 1000mercis), qui détient avec les fondateurs 60,23% du capital de cet expert en CRM digital et marketing programmatique, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 30 €. Ce prix fait apparaître une prime de 28,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce et de 34,5% sur la moyenne des 60 dernières séances. Si les conditions requises sont remplies, Positive Ympact a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Advenis : l’OPR sera ouverte du 26 mai au 8 juin 2022

Le concert formé entre Inovalis et Hoche Partners Private Equity Investors, qui détient désormais 91,40% du capital de cette société spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers et financiers, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 2,80 €. Ce prix fait ressortir une prime de 6,1% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’offre et une prime de 2,4% sur la moyenne des 3 derniers mois. Néanmoins, par rapport à l’annonce du rachat du bloc (5,5% du capital) auprès de Renée Costes, le 10 novembre 2021, qui a permis au concert de franchir le seuil de 90%, les primes s’élèvent à 30,2% et 30,8% respectivement. Les conditions étant déjà remplies, le retrait obligatoire sera demandé.

Tivoly : l’OPA simplifiée sera ouverte du 12 mai au 3 juin 2022

Holding Tivoly (contrôlé par Peugeot Frères Industrie), qui détient à présent 73,12% du capital de ce spécialiste de l’outil coupant, s’engage à acquérir chaque action au prix unitaire de 42,05 €. Ce prix fait ressortir une prime de 106,1% par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’entrée en négociations exclusives (3 février 2022) et de 111,5% par rapport à la moyenne des trois derniers mois avant cette date. Le prix final a été ajusté à la hausse par rapport à l’estimation donnée (41,50 €) en fonction de certains éléments de dette nette et de besoin en fonds de roulement de Tivoly. Si les conditions sont remplies, Holding Tivoly a l’intention de demander la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire.

CNP Assurances : l’OPA simplifiée sera ouverte du 2 au 31 mai 2022

La Banque Postale (LBP), qui détient à présent 85,25% du capital et 90,82% des droits de vote de CNP Assurances, s’engage donc à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 21,90 € (le dividende 2021 de 1 € par action étant détaché le 27 avril 2022). Ce prix fait ressortir une prime de 36,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce (16,075 €), le 26 octobre 2021, et une prime de 52% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date, valorisant CNP Assurances 15 milliards d’euros. Si les conditions requises sont remplies, LBP a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Lagardère : l’OPA sera ouverte du 14 avril au 20 mai 2022 inclus

Vivendi, qui détient à ce jour 45,13% du capital et 37,10% des droits de vote, s’engage, à titre principal, à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 25,50 € (dividende de 0,50 € attaché) et, à titre subsidiaire, à offrir aux actionnaires de recevoir pour chaque action présentée (et conservée jusqu’à la date de clôture de l’OPA) un droit de la céder au prix unitaire de 24,10 € jusqu’au 15 décembre 2023 inclus.

Le prix offert dans le cadre de l’offre principale (25,50 € par action, droits à distribution attachés) extériorise une prime de 30,8% par rapport au cours du 15 septembre 2021 (dernière séance avant l’annonce par Vivendi de son projet d’acquisition du bloc auprès d’Amber Capital) et des primes de respectivement 18,9% et 17,8% par rapport aux cours moyens sur 1 mois et 3 mois pondérés par les volumes. A noter que Vivendi n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Groupe Open : l’OPA simplifiée sera ouverte du 31 mars au 13 avril 2022

New Go, société contrôlée par les dirigeants fondateurs de Groupe Open agissant de concert avec Montefiore Investment, qui détient désormais 91,14% du capital de cette entreprise de services du numérique, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 33,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 20,9% par rapport au cours du 7 janvier 2022 et une prime de 33,7% par rapport à la moyenne des 60 dernières séances. Les conditions requises étant déjà remplies, New Go mettra en œuvre un retrait obligatoire.

Musée Grévin : l’OPR sera ouverte du 18 au 31 mars 2022

Musée Grévin : l’OPR sera ouverte du 18 au 31 mars 2022. La Compagnie des Alpes (CDA), qui détient déjà 95,88% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 66 €. Ce prix fait ressortir une prime de 24,5% sur le dernier cours coté au 31 janvier 2022 et une prime de 29,7% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Ce qui valorise l’entreprise, cotée sur le compartiment C d’Euronext Paris, 33 millions d’euros. Dans la mesure où les conditions sont d’ores et déjà remplies, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire sera demandée.

LV Group : l’OPR sera ouverte du 17 février au 2 mars 2022

LVMH qui détient de concert 99,99% du capital de ce holding de contrôle (Louis Vuitton, Berluti, Celine, Kenzo, Givenchy, etc.), s’engage à acquérir les 2.652 actions non détenues au prix de 10.000 € par action. Ce prix fait ressortir une prime – par transparence – de 17% sur le dernier cours coté de LVMH, le 14 décembre 2021, et une prime de 21% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. L’opération s’inscrit dans le cadre d’une démarche de simplification juridique du groupe LVMH visant en particulier à réduire le nombre de holdings intermédiaires. L’offre créerait ainsi la possibilité de procéder à une fusion simplifiée entre LV Group et LVMH à l’issue du retrait obligatoire.

S.T. Dupont : l’OPA simplifiée sera ouverte du 20 janvier au 9 février 2022

S.T. Dupont : l’OPA simplifiée sera ouverte du 20 janvier au 9 février 2022. D and D International, l’actionnaire de contrôle qui détient désormais 83,26% du capital et 90,40% des droits de vote de cette entreprise spécialisée dans les produits de luxe, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 0,14 €. Ce prix extériorise une prime de 60,9% sur le cours au 20 octobre 2021 et de 53,8% par rapport à la moyenne des 60 séances précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Visiodent : l’OPR sera ouverte du 6 au 19 janvier 2022

Visiodent : l’OPR sera ouverte du 6 au 19 janvier 2022. Le concert formé par Groupe Visiodent et Hivista, qui détient 94,33% du capital de l’éditeur de logiciels de gestion pour cabinets dentaires, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 3 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 15,4% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’offre et une prime de 20,4% sur la moyenne des cours des 60 dernières séances. A ce niveau, la société est valorisée 13,5 millions d’euros. Dans la mesure où les conditions requises sont déjà remplies, les co-initiateurs demanderont la mise en œuvre d’un retrait obligatoire en contrepartie d’une indemnisation unitaire de 3 €.

Bel : l’OPR sera ouverte du 24 décembre 2021 au 10 janvier 2022

Bel : l’OPR sera ouverte du 24 décembre 2021 au 10 janvier 2022. Unibel, holding animatrice du groupe Bel (La Vache qui rit, Mini Babybel, Kiri, Boursin, Nurishh…), qui détient, de concert avec le groupe familial Fiévet-Bel et Sicopa, 95,46% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix rehaussé de 550 €, soit une majoration de 25% par rapport au prix de 440 € initialement avancé. Ce prix représente une prime de 45,5% sur le cours du 17 mars 2021 et de 58,4% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. Unibel, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’offre.

Fauvet-Girel : l’OPA simplifiée sera ouverte du 23 décembre 2021 au 7 janvier 2022

Fauvet-Girel : l’OPA simplifiée sera ouverte du 23 décembre 2021 au 7 janvier 2022. Advanced Biological Laboratories (ABL), qui détient 96,70% du capital de cette « coquille » qui n’exerce plus aucune activité depuis 2018, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 15,90 € par action, faisant ressortir une décote de 27,1% sur le dernier cours coté avant l’annonce, mais une prime de 51,2% sur l’actif net comptable au 11 octobre 2021 (10,51 € par action). Une fois l’offre réalisée, les actionnaires seront appelés à approuver en assemblée générale l’opération aux termes de laquelle l’activité d’Advanced Biological Laboratories Fedialis, filiale à 100% d’ABL, sera transférée à la société. Le transfert d’ABL France et la réorientation de l’activité en résultant seront par ailleurs assorties d’une demande de dérogation au dépôt d’une offre publique de retrait sur le fondement de l’article 236-6 du règlement général de l’AMF. La société ABL France aura vocation à être absorbée par la société, qui sera renommée ABL Diagnostics.

Prodware : l’OPA se déroulera du 23 décembre 2021 au 28 janvier 2022

Prodware : l’OPA se déroulera du 23 décembre 2021 au 28 janvier 2022. Phast Invest, structure détenue par les dirigeants, actionnaires historiques de Prodware, qui détient de concert avec d’autres actionnaires 38,53% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 8,80 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 66% sur le cours de l’action, le 19 octobre 2021, et de 66,5% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. Il valorise cette société spécialisée dans l’édition-intégration et l’hébergement de solutions de gestion à 68 millions d’euros. En cas de suite positive, à savoir l’obtention d’une fraction du capital ou des droits de vote supérieure à 50%, Phast Invest n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

SQLI : l’OPA sera ouverte du 23 décembre 2021 au 28 janvier 2022

SQLI : l’OPA sera ouverte du 23 décembre 2021 au 28 janvier 2022. Synsion BidCo, société contrôlée par DBAY Advisors, qui détient 28,59% du capital de cette agence digitale spécialisée dans le e-commerce, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 31 € par action (contre un prix initial de 30 €). Ce prix révisé de 31 € représente une prime de 18,3% sur le dernier cours coté avant l’annonce, au 22 septembre 2021, et une prime de 20,6% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date, valorisant SQLI à 143 millions d’euros. DBAY Advisors a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire s’il détient 90% du capital et des droits de vote à l’issue de l’offre. Aucun complément de prix ne sera versé dans le cadre de ce retrait obligatoire.

Devoteam : l’OPA simplifiée sera ouverte du 9 au 22 décembre 2021

Devoteam : l’OPA simplifiée sera ouverte du 9 au 22 décembre 2021. MM. Godefroy et Stanislas de Bentzmann, par l’intermédiaire de la société Castillon, qui détient 85,05% du capital, ont décidé de renforcer leur contrôle sur Devoteam en lançant une offre publique sur les actions non détenues. L’offre est proposée à un prix de 168,50 € par action, représentant une prime de 23,2% par rapport au cours de clôture du 13 octobre 2021 et de 28% par rapport à la moyenne des 30 dernières séances.

Pour mémoire, à l’issue de l’OPA rouverte au prix de 98 € par action, close le 16 décembre 2020, la société Castillon avait porté sa participation à 80,14% du capital et à 78,46% des droits de vote de ce groupe leader du conseil en stratégie digitale, plateformes technologiques, cybersécurité et business transformation. Le prix de l’offre actuel est donc supérieur de 71,9% à celui de l’OPA, lancée le 20 octobre 2020.

Europcar Mobility Group : l’OPA sera ouverte le 26 novembre 2021

Europcar Mobility Group : l’OPA sera ouverte le 26 novembre 2021. Sa date de clôture sera fixée après réception par l’AMF des éléments justificatifs concernant l’autorisation de l’opération de rapprochement au titre du contrôle des concentrations par la Commission européenne (condition suspensive stipulée par l’initiateur conformément à l’article 231-11 du règlement général).

Pour rappel, Green Mobility Holding (détenu à terme par un consortium, composé de Volkswagen, Attestor Capital et Pon Holdings) s’engage à acquérir les actions non détenues de ce leader européen de la location de véhicules au prix de 0,50 € par action, en étant assorti d’un complément de prix de 0,01 € si le seuil de mise en œuvre du retrait obligatoire est atteint à l’issue de l’offre ou de l’offre rouverte le cas échéant.

Le prix de l’offre fait ressortir une prime de 27,3% sur le cours du 22 juin 2021 (dernier cours non affecté, c’est-à-dire la veille de la publication d’un article par Bloomberg News faisant état de l’intérêt du consortium pour un prix de 0,44 €) et une prime de 37,7% sur la moyenne des cours des 3 derniers mois avant cette date. Si l’on intègre le complément de prix de 0,01 € par action, les primes respectives s’élèvent à 29,8% et 40,5%.

Plusieurs actionnaires de référence d’Europcar (Anchorage Capital, Attestor, Marathon AM, Centerbridge Partners, Diameter Capital Partners, Carval Investors et Syquant Capital) se sont engagés à apporter à l’offre la totalité des actions qu’ils détiennent, représentant 68,46% du capital. L’offre devrait donc avoir une suite positive dans la mesure où la condition posée par Green Mobility est d’obtenir au moins 67% du capital.

IGE+XAO : l’OPA simplifiée sera ouverte du 11 au 24 novembre 2021

IGE+XAO : l’OPA simplifiée sera ouverte du 11 au 24 novembre 2021. Schneider Electric Industries, qui détient 67,76% du capital de cet éditeur de logiciels de CAO, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 260 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 15% sur le dernier cours coté du 16 juillet et une prime de 18,2% sur la moyenne des 3 derniers mois précédant cette date. Pour mémoire, lors de son OPA, qui s’est déroulée du 14 décembre 2017 au 14 février 2018, Schneider Electric avait proposé 132 € par action. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Artefact : l’OPA simplifiée sera ouverte du 11 novembre au 3 décembre 2021

Artefact : l’OPA simplifiée sera ouverte du 11 novembre au 3 décembre 2021. BidSky (Ardian Expansion), qui détient 54,20% du capital de cette agence spécialisée dans le conseil en stratégie data et dans le marketing digital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 7,80 €. Ce prix fait ressortir une prime de 42,3% par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’entrée en négociations exclusives (23 juillet 2021) et une prime de 60,6% par rapport à la moyenne des trois derniers mois précédant cette annonce. Pour rappel, l’offre est l’aboutissement d’un processus de cession compétitif initié par Artefact, en lien avec les fondateurs, ayant abouti à un accord avec Ardian Expansion pour un prix de cession de 7,80 € par action.

Ivalis : l’OPA simplifiée s’étendra du 28 octobre au 10 novembre 2021

Ivalis : l’OPA simplifiée s’étendra du 29 octobre au 12 novembre 2021. RGIS Spécialistes en Inventaire, qui détient 95,13% du capital de cette société spécialisée dans la réalisation d’inventaires physiques de stocks, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 24,50 € par action, droit au dividende attaché (contre un prix initial de 11,45 €). Ce prix fait ressortir une prime de 137,9% sur le dernier cours coté au 30 avril 2021 sur Euronext Growth, avant l’annonce de l’opération et une prime identique sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, RGIS demandera la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire.

Tessi : l’OPR se déroulera du 28 octobre au 10 novembre 2021

Tessi : l’OPR se déroulera du 28 octobre au 10 novembre 2021. Pixel Holding, holding de participations industrielles qui détient désormais 97,34% du capital de ce spécialiste de la gestion externalisée des flux documentaires et de paiement, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 168,60 € (dividende de 3,40 € détaché le 24 juin 2021). Ce prix fait ressortir une prime de 36,5% sur le dernier cours coté le 1er juin 2021 avant l’annonce et une prime de 40% sur la moyenne des 60 séances avant cette date. Pixel Holding, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé à l’AMF de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’OPR.

Filae : l’OPA simplifiée sera ouverte du 28 octobre au 12 novembre 2021

Filae : l’OPA simplifiée sera ouverte du 29 octobre au 12 novembre 2021. TreeHouse Junior, qui contrôle par ailleurs la société MyHeritage et détient désormais 94,06% du capital de Filae, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 20,75 €. Ce prix fait ressortir une prime de 6,9% sur le dernier cours coté avant cette annonce et une prime de 59,6% par rapport au cours du 21 janvier 2021 avant l’annonce de l’offre de Trudaine Participations (Geneanet), ce qui valorise Filae 34 millions d’euros. L’initiateur a demandé à l’AMF de procéder au retrait obligatoire à l’issue de la clôture de l’offre.

Emakina Group : l’OPA d’EPAM Systems sera ouverte du 15 au 29 octobre 2021

Emakina Group : l’OPA d’EPAM Systems sera ouverte du 15 au 29 octobre 2021. Après approbation du prospectus par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA), cette société américaine, spécialisée dans l’ingénierie logicielle, lance son offre sur le groupe bruxellois de communication digitale. Pour chaque action Emakina Group, EPAM Systems offre 29,66 € par action, soit une prime de 48,3% sur le dernier cours coté sur Euronext Growth avant l’annonce. A ce niveau, l’entreprise est valorisée 115 millions d’euros, à rapprocher d’un chiffre d’affaires de 99 millions d’euros réalisé en 2020, exercice marqué par une accélération de l’expansion à l’international. Pour mémoire, Emakina s’était introduit en Bourse en juillet 2006 au prix de 8,55 € par action, après avoir levé 8,4 millions d’euros.

L’offre est soumise aux conditions suspensives suivantes : (a) au moins 95% de toutes les actions émises par Emakina auront été apportées, et (b) la non-survenance de tout fait, événement, circonstance ou omission, qui affecte négativement ou pourrait raisonnablement affecter négativement l’EBIT consolidé d’Emakina de plus de 1,5 million d’euros. EPAM se réserve le droit de renoncer à ces conditions. Les résultats de l’offre seront annoncés vers le 3 novembre 2021.

Recticel : l’OPA inamicale de Greiner sera ouverte du 14 octobre au 17 décembre 2021

Recticel : l’OPA inamicale de Greiner sera ouverte du 14 octobre au 17 décembre 2021. L’Autorité belge des services et marchés financiers (FSMA) a approuvé le prospectus du groupe autrichien Greiner dans le cadre de son offre publique non sollicitée sur Recticel au prix de 13,50 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 10,6% sur le cours du 11 mai 2021, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 17,3% sur la moyenne des cours des 6 derniers mois avant cette date. Recticel estime toujours que l’offre de Greiner ne répond pas aux intérêts légitimes de toutes les parties prenantes et en plus sous-évalue l’entreprise, spécialiste des mousses de polyuréthane. Le conseil d’administration a d’ailleurs commandé et reçu une attestation d’équité de KBC Securities indiquant que le prix d’offre annoncé de 13,50 € par action n’est pas équitable envers les actionnaires d’un point de vue financier. Recticel continue d’examiner activement ses alternatives stratégiques.