Lu dans la presse

Altran Technologies : le temps joue à la fois contre Capgemini et Elliott. C’est l’opinion du journal Les Echos dans un crible en date 28 novembre 2019. « Leur désaccord à propos du prix de l’OPA […] ressemble de plus en plus à un débat pour savoir si l’appartement est bas de plafond ou haut de plancher », ironise le quotidien économique. « Capgemini s’en tient aux 14 euros pièce qui présentent une petite prime sur la réalisation du plan stratégique 2022 d’Altran, auquel les investisseurs n’ont jamais cru. L’argumentaire de la firme de Paul Singer n’apporte rien de nouveau, si ce n’est l’affirmation, non démontrée, qu’à 20 euros, l’opération demeurerait créatrice de valeur pour l’acquéreur ».