Lu dans la presse

Après la fusion en vue PSA-FCA, Renault est-il condamné à un rapprochement ? « Le monde est ouvert. Il faut s’adapter aux circonstances et faire face aux réalités, explique Jean-Dominique Senard, président de Renault, dans un grand entretien au Journal du Dimanche. L’accélération de l’alliance est la priorité. On ne soupçonne pas l’ampleur de son potentiel. Il faut maintenant le démontrer dès 2020. Si une équipe de dirigeants le comprend et fait tourner la roue dans le bon sens… Ça peut aller très, très vite, dans l’industrie automobile. On peut se faire du souci d’avoir des concurrents, mais je pense que, les nôtres peuvent aussi se faire du souci ».