Lu dans la presse

Atos prêt à saisir des opportunités outre-Atlantique. Après l’acquisition de la division de services de paiement du suisse SIX par sa filiale Worldline, Atos n’est pas rassasié. « Au niveau du groupe Atos, ma priorité est de consolider notre position de leader en Europe avec la discipline financière qui est dans notre ADN. C’est une logique que nous appliquons à tous nos métiers, explique Thierry Breton, PDG d’Atos, dans un entretien aux Echos. Mais nous sommes prêts aussi à saisir des opportunités outre-Atlantique pour nous renforcer dans le domaine des infrastructures de données ou dans le digital et l’intégration de systèmes informatiques. Nous regardons aussi tout ce qui pourrait renforcer notre pôle cybersécurité ».