Lu dans la presse

Carrefour et la concentration dans la grande distribution. « Huit acteurs qui détiennent entre 5 et 20% de parts de marché se livrent à une concurrence acharnée, alors que le secteur ne progresse plus, explique Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, dans Le Journal du Dimanche. Et maintenant, les plateformes comme Amazon et Alibaba se lancent dans la bataille de l’alimentaire. La conséquence quasi mécanique est qu’à moyen terme la situation concurrentielle va changer. Certains acteurs se rapprocheront sans doute, d’autres pourront rencontrer des difficultés. Dans ce contexte, ma mission est que Carrefour soit solide et en position de force ».