Lu dans la presse

Publicis réagit aux rumeurs d’une fusion avec Havas dans le cadre d’une nouvelle structure où Vivendi détiendrait la majorité. « La ritournelle d’un rapprochement Havas- Publicis a été servie à de nombreuses reprises avec le résultat que l’on connaît », répond Arthur Sadoun, président du directoire de Publicis Groupe, dans un entretien aux Echos. « En fusionnant Havas qui pèse moins de 20% de Publicis, je vois mal comment Vivendi pourrait détenir une part majoritaire. Plus sérieusement, pour qu’une fusion entre deux entreprises intervienne, elle doit obéir à un intérêt stratégique, à une vision et à des objectifs compétitifs. Je ne vois rien qui réponde à un seul de ces critères ».