Lu dans la presse

« Telecom Italia restera une entreprise italienne ». Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia avec environ 24% du capital, ne prévoit pas de fusionner l’opérateur télécom italien avec Orange, ni de le transformer en entreprise française. « TIM ne sera jamais français. Il est et restera une entreprise italienne », assure Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi et aussi président exécutif de Telecom Italia, dans une interview à La Stampa, publiée samedi 30 juillet. « Une fusion avec Orange ? Je veux être clair : cela ne se produira pas. Telecom Italia sera un consolidateur, pas une proie ». Pour consulter l’article de La Stampa : http://www.lastampa.it/2017/07/29/economia/il-presidente-di-telecomtim-non-sar-mai-francese-pronti-a-trattare-sulla-rete-mSNkx8bOssiPRPz5MhxFtJ/pagina.html