Lu sur le Web

L’Oréal : le PDG veut pouvoir racheter jusqu’à 20% du capital. Les actionnaires du leader des cosmétiques, réunis en assemblée générale le 17 avril 2018, se verront proposer deux résolutions décisives pour l’avenir du groupe et son actionnariat. Comme l’explique le site www.minoritaires.com, le conseil d’administration, présidé par Jean-Paul Agon, leur demandera de lui signer « un chèque en blanc » de 25 milliards d’euros pour racheter en bloc ou au détail, jusqu’à 20% du capital dont la moitié serait annulée. « Mises en application, ces résolutions apporteraient une solution aux problèmes des deux grands actionnaires Nestlé et les Bettencourt Meyers. Le gouvernement et les syndicats inquiets quant à l’ancrage français du leader mondial des cosmétiques, seraient rassurés. Mais L’Oréal devrait emprunter plus de 10 milliards d’euros pour en arriver là ». « Est-ce bien dans l’intérêt social de L’Oréal de s’alourdir ainsi ? Et quid de l’intérêt de ses minoritaires ? ». Pour consulter l’analyse de Minoritaires.com.