Paroles de Pros

Les arbitrages d’Edmond de Rothschild Fund Europe Synergy A. Ce fonds, géré par Philippe Lecoq et Olivier Huet, vise à générer une surperformance régulière sur un cycle économique complet par une sélection de valeurs potentiellement cibles d’OPA/OPE et de valeurs en restructuration. En mai, le fonds n’a pas pris de nouvelle position, s’est renforcé sur Stora Enso, Tullow Oil, Qiagen et Salvatore Ferragamo, et a soldé sa position sur Adidas. « Notre objectif de cours est atteint et la cession des marques de golf marque la dernière étape du repositionnement du groupe », comme le précise le rapport de gestion. A fin mai 2017, ses principales lignes étaient les suivantes : Bouygues (4,8%), Aéroports de Paris (4,8%), Akzo Nobel (4,3%), Meggitt (4,3%) et Burberry (3,7%). Les valeurs du Royaume-Uni représentaient 33,9% de l’actif du fonds, la France 17,2%, les Pays-Bas 12,2% et l’Allemagne 11%.