Verbatim

Alstom fait des concessions à Bruxelles. Suite à la notification de son projet d’acquisition de Bombardier Transport auprès de la Commission européenne le 11 juin 2020, Alstom franchit aujourd’hui une nouvelle étape vers la finalisation de cette transaction. Pour répondre aux préoccupations initiales de la Commission européenne, Alstom, en coordination avec Bombardier Transport et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), annonce aujourd’hui son intention de soumettre un certain nombre d’engagements. 

Ces engagements incluent :

  • Un transfert de la contribution de Bombardier Transport pour le train à très grande vitesse V300 ZEFIRO
  • La cession du Coradia Polyvalent d’Alstom et du site de production de Reichshoffen en France
  • La cession de la plateforme Bombardier TALENT 3 et des installations de production correspondantes situées sur le site de Hennigsdorf en Allemagne
  • La fourniture d’un accès à des tiers à certaines interfaces et produits des différentes unités de signalisation embarquée de Bombardier Transport et de systèmes de gestion du contrôle des trains (TCMS)

Les engagements envisagés ci-dessus sont soumis à l’approbation de la Commission européenne. Les cessions seront exécutées en conformité avec tous les processus sociaux en vigueur et en respectant les consultations avec les instances représentatives du personnel. L’acquisition de Bombardier Transport reste en bonne voie pour une clôture prévue au premier semestre de l’année 2021.