Verbatim

Aperam s’offre VDM Metals. Le groupe français a signé un accord d’achat d’actions avec Falcon Metals et Lindsay Goldberg Vogel afin d’acquérir VDM Metals Holding GmbH. La combinaison de VDM Metals et de la division Alliages et Aciers Spéciaux d’Aperam va permettre de créer un leader dans les alliages de spécialité premium globaux, avec un chiffre d’affaires pro forma de 1,15 milliard d’euros et un Ebitda pro forma de 122 millions d’euros sur base des derniers chiffres financiers annuels audités. Il emploiera un effectif de plus de 3 000 salariés répartis dans 20 pays.

Ce projet s’inscrit pleinement dans la stratégie de valeur d’Aperam et représente un prix d’acquisition total de 438 millions d’euros pour 100% des actions de VDM Metals, correspondant à une valeur d’entreprise de 596 millions d’euros, qui sera financée en partie par de l’excédent de trésorerie et par de l’endettement.

L’acquisition devrait générer des synergies de l’ordre de 20 millions d’euros à partir de 2020, permettre d’améliorer la compétitivité productive et créer une plateforme forte afin de développer davantage de nouveaux produits et de nouvelles applications pour les matériaux d’alliages et spécialités, explique Aperam. La transaction devrait améliorer le résultat par action et les flux de trésorerie disponible à partir de l’année 1 et sera exécutée en ligne avec la politique financière d’Aperam.

Elle sera présentée aux représentants du personnel des deux parties et reste sujet aux conditions de contrôle des opérations de concentration et devrait être finalisée au courant du deuxième semestre de 2018. D’ici la clôture de la transaction, VDM Metals et Aperam resteront des sociétés pleinement séparées et indépendantes.