Verbatim

ArcelorMittal a déposé une offre pour l’acquisition d’Ascoval et de l’usine d’Hayange. Leader mondial de l’acier et des mines, pionnier en matière de décarbonation et de digitalisation, ArcelorMittal prévoit d’investir et développer ces actifs dans un projet commun et cohérent, d’améliorer la pérennité et la rentabilité de l’ensemble, tout en garantissant le maintien de l’emploi aux niveaux existants.

ArcelorMittal a présenté son projet détaillé aux différents acteurs, dont les élus du personnel. Le groupe renforcera le bilan des deux usines en augmentant leurs fonds propres. Les principaux investissements prévus par ArcelorMittal représentent un montant supérieur à 60 millions d’euros. Ils permettront de développer les usines pour qu’elles puissent produire au maximum de leurs capacités.

ArcelorMittal compte 15 500 salariés en France et a produit environ 8 millions de tonnes d’acier en France en 2020. En plus de ses installations de production d’acier primaire et de finition, le groupe compte 3 sites de recherche et développement en France, et investit jusqu’à 200 millions d’euros par an pour entretenir et développer ses actifs.