Verbatim

ASIT biotech fait un point d’étape sur son avenir. Cette société belge de biotechnologie a décidé de fortement réduire ses effectifs et de recentrer son activité sur le développement de traitements contre les allergies alimentaires, après la publication des résultats des essais cliniques de Phase III de son traitement gp-ASIT+TM dans l’allergie aux pollens de graminées.

Le conseil d’administration a mandaté la direction pour explorer au cours du premier semestre 2020 les options stratégiques permettant de préserver au maximum les intérêts des actionnaires, sur la base d’une trésorerie s’élevant à 3,7 millions d’euros. « Les actifs d’ASIT biotech sont sa plate-forme technologique innovante et son pipeline protégé par plusieurs brevets, ses bureaux, ses laboratoires et un site de production en Belgique certifié suivant les bonnes pratiques de fabrication ; mais aussi une double cotation sur Euronext à Bruxelles et à Paris », explique ASIT biotech.

« Un partenariat permettant de financer la poursuite de son développement ou d’acquérir des actifs de la société apporterait une valeur ajoutée à ses actionnaires », est-il ajouté. Afin de restructurer son endettement et donner du temps à l’équipe dirigeante pour mener à bien sa mission, la société a déposé une demande de réorganisation judiciaire.