Verbatim

BPCE prêt à racheter plusieurs activités de Natixis pour 2,7 milliards d’euros. Pour renforcer son modèle de banque universelle, s’adapter aux nouveaux usages et mieux servir les clients des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne, le Groupe BPCE envisage de simplifier son organisation en intégrant au sein de BPCE SA, les métiers Affacturage, Cautions & garanties, Crédit-bail, Crédit à la consommation et Titres. A cet effet, BPCE SA envisage d’acquérir ces activités auprès de Natixis pour un prix global de 2,7 milliards d’euros. Cette opération se traduirait par le versement aux actionnaires de Natixis d’une distribution exceptionnelle pouvant atteindre 1,5 milliard, sauf projet d’acquisition importante d’ici à la clôture de la transaction.

Ce projet, en cas de réalisation, contribuera de façon significative à la réalisation des ambitions de TEC2020 et de New Dimension, les plans stratégiques du Groupe BPCE et de Natixis, explique le groupe, dont les objectifs sont revus à la hausse à l’occasion de cette opération (cible de RoTE 2020 de Natixis positionnée à 14-15.5% contre une cible initiale de 13-14.5%). Cette opération, en cas de réalisation, permettra à Natixis d’accélérer le développement de son modèle asset-light. Natixis investirait ainsi jusqu’à 2,5 milliards d’euros sur la durée de son plan stratégique New Dimension, principalement dans les activités de gestion d’actifs, contre 1 milliard initialement.

Les administrateurs indépendants de Natixis, informés du projet d’opération, ont désigné Morgan Stanley en tant qu’attestateur d’équité en relation avec l’opération. Les administrateurs indépendants ont examiné les termes et conditions du projet au cours de plusieurs réunions, accompagnés de Morgan Stanley, et se sont prononcés, lors du conseil d’administration de Natixis, en faveur du projet d’opération. Le projet d’opération a été approuvé par le Conseil de surveillance de BPCE SA, étant précisé que les membres du Conseil de surveillance également administrateurs de Natixis n’ont pas pris part au vote.

Les travaux de Morgan Stanley se poursuivront dans les prochains mois. Une attestation d’équité serait délivrée au conseil d’administration de Natixis une fois les termes définitifs de l’opération arrêtés, après validation des autorités de contrôle et consultation des instances représentatives du personnel concernées. Les conclusions de cette attestation d’équité feront l’objet d’une communication une fois celles-ci arrêtées. La réalisation de l’opération impliquerait une augmentation de capital de BPCE SA souscrite par les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne. La réalisation est attendue à la fin du 1er trimestre 2019.