Verbatim

Broadcom acquiert l’activité de sécurité d’entreprise de Symantec. Après avoir échoué à acquérir Qualcomm, le fabricant américain de semi-conducteurs continue ses emplettes et a signé un accord en vue d’acquérir la division cybersécurité dédiée aux entreprises de Symantec pour un montant de 10,7 milliards de dollars. Broadcom estime que cette opération devrait générer plus de 2 milliards de dollars de revenus durables et environ 1,3 milliard d’Ebitda pro forma, synergies comprises. La transaction, qui devrait être conclue au cours du premier trimestre de l’exercice financier de Broadcom 2020, est soumise à l’approbation des autorités réglementaires des États-Unis, de l’Union européenne et du Japon et à d’autres conditions de clôture habituelles.