Verbatim

Dalenys fait le point sur son rapprochement avec Natixis. A l’occasion de la publication des résultats du 1er semestre 2017, marqué par une perte de 20,7 millions d’euros, l’ex-Rentabiliweb se dit confiant dans l’opération annoncée le 26 juin 2017. Dans ce cadre, « le pôle Telecom est destiné à être cédé, préalablement à la réalisation définitive du rachat par Natixis du bloc majoritaire du Groupe Dalenys. Par conséquent, le Groupe a appliqué la norme IFRS 5 – « actifs détenus en vue de la vente et abandons d’activités » pour isoler dans son rapport financier semestriel la contribution du pôle Telecom dans le compte de résultat », explique Dalenys. Et d’ajouter : « A date, le processus de cession se déroule de manière satisfaisante ».

Pour rappel, la banque de financement, de gestion et de services financiers du groupe BPCE a signé un accord portant sur l’acquisition de 50,04% du capital de Dalenys auprès de Saint-Georges Finance et de M. Jean-Baptiste Descroix-Vernier, fondateur de Dalenys. Objectif : unir leurs forces dans le domaine des solutions de paiements à destination des marchands et du e-commerce. Le prix envisagé de la transaction s’élève à 9 € par action, faisant ressortir une prime de 45,7% sur le dernier cours coté avant l’annonce (6,177 €), et valorise Dalenys 160,85 millions d’euros.