Verbatim

EuropaCorp obtient la prolongation de son plan de sauvegarde. A la suite de l’épidémie de Covid-19 et de son impact sur les mises en production du Groupe, les commissaires à l’exécution du plan de sauvegarde de la société ont présenté le 14 décembre dernier une requête devant le Tribunal de Commerce de Bobigny afin de prolonger la durée du plan de sauvegarde d’EuropaCorp, d’une durée de deux ans supplémentaires. La requête a été validée par le Tribunal le 16 mars 2021, ce qui permet à la société de préparer la reprise des productions en sortie de Covid-19. Ainsi, la durée totale du plan de sauvegarde est portée de 7 à 9 ans à compter du 24 juillet 2020, impliquant un nouvel échéancier de paiement. Les autres modalités du plan qui ne sont pas en contradiction avec ce qui précède demeurent inchangées.

Pour rappel, le Groupe ne connaît pas à ce stade de tension de trésorerie à court terme et dispose d’ores et déjà de plusieurs projets de films prêts à être mis en production, mais les conditions sanitaires évolutives compliquent sensiblement l’organisation de la mise en production, surtout pour les films en langue anglaise à dimension internationale. Ainsi, plusieurs projets de films dont la mise en production aurait dû commencer à l’automne 2020 ont été reportés au second semestre 2021, décalant les prévisions du plan d’affaires validé par le plan de sauvegarde en juillet 2020.