Verbatim

Gemalto : Atos jette l’éponge face à Thales. Le groupe dirigé par Thierry Breton a pris acte de l’annonce de l’offre de Thales en vue d’acquérir Gemalto, au prix de 51 € par action. Conformément à sa discipline financière, le conseil d’administration d’Atos qui s’est réuni hier soir, a décidé de ne pas donner suite à sa proposition d’acquérir la société Gemalto au prix de 46 € par action. Atos souhaite à Thales, Gemalto et ses salariés plein succès dans leur projet. Dans le cas où l’offre conditionnelle de Thales ne pourrait aller à son terme, quelles qu’en soient les raisons, Atos reste disponible pour étudier un rapprochement avec Gemalto.