Verbatim

Global Bioenergies lance une augmentation de capital, soutenue par L’Oréal et les fonds CM-CIC. Cette opération, d’un montant initial de 17 M€, pourra être portée à 19,5 M€ en cas d’exercice intégral de la clause d’extension. Elle se déroule à travers l’émission de 3.655.914 actions nouvelles, représentant 72% du capital existant, au prix unitaire de 4,65 €, soit une décote de 16,8% par rapport au cours de Global Bioenergies du 18 juin 2019. L’émission, ouverte du 20 au 25 juin 2019 inclus, sera réalisée avec suppression du DPS et sans délai de priorité.

Dans ce cadre, le groupe L’Oréal, via son fonds d’investissement Bold Business Opportunities for L’Oréal Development, s’est engagé, sous certaines conditions, à souscrire pour un montant de 7 M€. De même, deux fonds CM-CIC (CM-CIC Innovation et CM-CIC Investissement SCR), détenant ensemble 8,31% du capital, se sont engagés à souscrire à hauteur de leur quote-part actuelle. En outre, plusieurs fonds d’investissements institutionnels se sont engagés à souscrire pour un montant de 5,2 M€, représentant 30,8% du montant brut, chacun de ces engagements de souscription ne représentant pas plus de 5% du capital après émission des actions nouvelles. Au total, les engagements de souscription reçus représentent 80,3% du montant brut de l’offre (hors exercice de la clause d’extension).

« Cette opération de levée de fonds va nous permettre de continuer d’avancer sur le projet de première usine, IBN-One, qui aura des débouchés non seulement dans le secteur de la cosmétique, mais également dans celui des biocarburants, en particulier pour l’aéronautique », explique Marc Delcourt, directeur général de Global Bioenergies. A noter que les fonds à percevoir dans le cadre de l’émission ne sont pas destinés à financer la construction de l’usine d’IBN-One, pour laquelle une recherche des fonds nécessaires est en cours (pour un besoin total de 140 M€).