Verbatim

Heurtey Petrochem révise à la baisse son objectif de chiffre d’affaires. Au 1er trimestre 2017, le groupe d’ingénierie pétrolière et gazière, désormais contrôlé à 88,60% par le concert composé d’Axens et d’IFP Investissements, a réalisé un chiffre d’affaires de 61 M€, à comparer à 91 M€ au 1er trimestre 2016. Cet écart provient pour l’essentiel de retards constatés dans la mise en vigueur et l’avancement de projets importants signés en 2016.

Le carnet de commandes du groupe au 31 mars 2017 s’élève à 381 M€, à comparer à 323 M€ au 31 mars 2016 et à 411 M€ au 31 décembre 2016, dont 107 M€ de contrats de la branche Gaz au Venezuela pour lesquels le groupe n’anticipe pas d’écoulement significatif en 2017. Ce carnet de commandes se répartit à 65% dans le gaz et 35% dans les fours (15% dans le raffinage, 6% dans la pétrochimie, et 14% dans l’hydrogène). Les Amériques représentent 60% du carnet de commandes, l’Asie/Océanie 18%, le Moyen-Orient/Afrique 19%, et l’Europe/Russie 3%.

Dans un environnement de marché plus difficile que prévu et compte tenu de la faiblesse des signatures du premier trimestre suite au décalage des prospects sur l’année 2017, Heurtey Petrochem révise à la baisse son objectif de chiffre d’affaires annuel pour l’année 2017 et anticipe maintenant un chiffre d’affaires compris entre 250 M€ et 290 M€.