Verbatim

Interdiction des options binaires, restriction des CFD. Ces mesures d’intervention décidées par l’autorité européenne des marchés financiers (ESMA) ont pour objectif de mieux protéger les investisseurs particuliers contre les dangers de ces produits particulièrement risqués. Il s’agit d’une étape majeure en matière de protection des épargnants à l’échelle européenne.

Concernant les options binaires, la commercialisation, la distribution ou la vente d’options binaires sera interdite, à partir du 2 juillet 2018, aux particuliers. Concernant les CFD, la commercialisation, la distribution ou la vente de certains CFD sera restreinte, à partir du 1er août 2018, aux particuliers. Ainsi, seuls pourront être commercialisés, distribués ou vendus les CFD présentant les caractéristiques suivantes :

  • des limites spécifiques à l’effet de levier, selon la nature du sous-jacent, dont une limite spécifique pour les CFD sur les crypto-monnaies ;
  • une protection relative à la clôture des positions ouvertes (appliquée au niveau du compte), dès lors que la marge initiale excède un certain niveau ;
  • une protection empêchant le compte d’afficher un solde négatif ;
  • une interdiction pour les fournisseurs de CFD d’inciter le public à l’investissement dans ces produits;
  • l’insertion, dans toute communication ou information adressée par les fournisseurs de CFD aux particuliers, d’un avertissement sur les risques attachés aux produits autorisés.