Verbatim

La Compagnie des Alpes va porter sa participation de 56% à 80% dans le Futuroscope. La Compagnie des Alpes et la Caisse des Dépôts ont signé le 6 juillet le traité relatif au projet d’apport à la CDA de 371.402 actions ordinaires de la Société du Parc du Futuroscope (SPF) actuellement détenues par la CDC.

La valeur de référence retenue entre les parties pour les actions SPF apportées est de 20 millions d’euros et celle de CDA est de l’ordre de 563 millions d’euros avant prise en compte de l’augmentation de capital d’environ 231 millions dont le règlement-livraison est intervenu le 30 juin dernier (correspondant à une valeur des actions CDA d’environ 794 M€ après prise en compte de cette augmentation de capital).

L’apport donnera lieu à l’émission au profit de la CDC de 1.237.180 actions ordinaires nouvelles de la CDA, qui feront l’objet d’une demande d’admission aux négociations sur le marché réglementé d’Euronext Paris (compartiment B). Cet apport permettra à la CDA d’augmenter sa participation à 80% du capital dans un des sites emblématiques du groupe, contre 56% actuellement.

L’opération d’apport est soumise à des conditions suspensives et notamment l’obtention par la CDC auprès de l’AMF d’une décision de dérogation à l’obligation pour la CDC de déposer un projet d’offre publique sur les actions de la CDA. En outre, l’assemblée générale extraordinaire de la CDA, convoquée pour le 16 septembre 2021, sera appelée à se prononcer sur les termes de l’opération de la réalisation de l’augmentation de capital corrélative. A cette occasion, CDC ne prendra pas part au vote des résolutions relatives à l’opération d’apport et les actions qu’elle détient dans CDA ne seront pas prises en compte dans le calcul du quorum.

Les actions nouvelles qui seront émises dans le cadre de cet apport ne font pas l’objet d’un prospectus soumis à l’approbation de l’Autorité des marchés financiers.