Verbatim

Lagardère se renforce dans la restauration. Lagardère Travel Retail annonce la signature d’un accord portant sur l’acquisition de 100% du capital de Hojeij Branded Foods (HBF), entité qui rejoindra Paradies Lagardère, sa division nord-américaine. Fondée en 1996 par Wassim et Kathy Hojeij, l’entreprise HBF compte parmi les leaders du segment Restauration en aéroport du continent nord-américain, avec un chiffre d’affaires de 225 millions de dollars en 2017.

Le portefeuille de HBF rassemble plus de 40 marques partenaires et concepts propres, du café à la restauration rapide et traditionnelle, notamment illy Caffè, LongHorn Steakhouse, Chick-Fil-A, P.F. Chang’s, Pei Wei et Cat Cora. HBF est présente dans plusieurs des principaux aéroports du continent, dont Atlanta, Dallas Ft. Worth, Detroit, Newark, Orlando, Salt Lake City et San Francisco. Ses contrats ont une maturité moyenne de plus de sept années. La marque Vino Volo est présente dans 33 aéroports aux États-Unis et au Canada.

La combinaison des activités de Lagardère Travel Retail et de HBF aboutirait à la création d’un acteur pesant 1,1 milliard de dollars sur le marché nord-américain et se classant à la troisième place parmi les opérateurs de concessions aéroportuaires ainsi que sur le segment du Foodservice. Par cette acquisition, Lagardère Travel Retail enrichirait son portefeuille de concepts avec des marques reconnues et complémentaires et bénéficierait de nouvelles implantations de long terme dans des aéroports majeurs. Le déploiement de synergies commerciales et marketing devrait permettre de saisir de nombreuses opportunités de développement (nouvelles concessions) et d’améliorer le chiffre d’affaires, explique Lagardère.

Au-delà des synergies liées au chiffre d’affaires, la transaction générerait des synergies opérationnelles et de coûts significatives et ce, dès la première année d’intégration. Le montant récurrent des synergies pourrait s’élever à environ 10 millions de dollars par an à compter de la quatrième année suivant l’acquisition.

Cette acquisition a été valorisée à 330 millions de dollars, soit sept fois l’Ebitda pro forma estimé de HBF pour l’exercice 2018, compte tenu des synergies récurrentes. Le financement de l’acquisition s’inscrit dans le cadre du réemploi des produits de cessions liées au plan de recentrage stratégique du Groupe lancé depuis le début de l’année. La transaction devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2018.