Verbatim

Néovacs annonce l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire. A la suite de sa demande, cette biotech, spécialisée dans la recherche et le développement de vaccins thérapeutiques pour le traitement des maladies auto-immunes, annonce que le Tribunal de Commerce de Paris a décidé, le 26 novembre 2019, l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire. Cette procédure est assortie d’une période d’observation de 3 mois à compter du jugement. Le Tribunal a également désigné le cabinet Selarl 2M et associés en la personne de Maître Carole Martinez en qualité d’administrateur judiciaire. « Avec la collaboration de l’administrateur judiciaire nommé par le tribunal, nous examinerons toutes les solutions de redressement possibles », déclare Vincent Serra, directeur général de Néovacs. La société poursuit la recherche d’un repreneur partiel ou total de ses actifs. Compte tenu de l’incertitude concernant l’issue des différentes démarches entreprises, la cotation de l’action et des bons de souscription « Neovacs 2017 » reste suspendue.