Verbatim

Néovacs : pas d’OPA en vue, malgré l’entrée d’un nouvel actionnaire. Le Tribunal de commerce de Paris a arrêté, par jugement rendu le vendredi 15 mai 2020, le projet de plan de continuation de cette biotech, présenté par HBR Investment Group. L’arrêté du plan, baptisé « Nouveaux départs », permet à Néovacs de mettre fin à la procédure de redressement judiciaire.

Ce plan vise à relancer l’activité de développement historique (recherche dans le lupus et les allergies) et à étendre l’expertise du groupe à d’autres activités dans un cadre financier assaini et renforcé, avec l’entrée d’un nouvel actionnaire : HBR Investment Group. Créée en 2015, cette société réalise des investissements dans des entreprises en restructuration ou en forte croissance et qui ont besoin d’un accompagnement managérial en plus d’un apport en capitaux

HBR Investment Group s’est engagé à acquérir, dans un délai maximum de 5 jours ouvrés à compter du jugement arrêtant le projet de plan de continuation de la société, 831.000 actions Néovacs et 107 Ornane, détenues par European Select Growth Opportunities Fund (ESGOF) dans le cadre du contrat de financement conclu le 22 mars 2019 entre Néovacs et ESGOF, pour un prix d’acquisition de 335 K€. HBR Investment Group va demander la conversion de la totalité des Ornane acquises, en actions nouvelles Néovacs, qui interviendra au plus tard le troisième jour ouvré précédant la date de l’assemblée générale extraordinaire du 11 juin 2020.

Cette conversion en actions nouvelles Néovacs devrait permettre à HBR Investment Group de devenir l’actionnaire de référence de Néovacs tout en réduisant le passif de la société. Il n’est pas envisagé qu’HBR Investment Group franchisse à cette occasion le seuil de 50% en actions ou droits de vote susceptible de déclencher l’obligation de déposer une offre publique d’achat sur Alternext.