Verbatim

Rallye, Foncière Euris, Finatis et Euris annoncent avoir finalisé leurs projets de plans de sauvegarde, élaborés avec le concours des administrateurs judiciaires. Les propositions d’apurement du passif vont être circulées par les mandataires judiciaires dans les prochaines semaines aux créanciers des sociétés, en vue de recueillir leur acceptation ou leur refus sur les propositions. Les créanciers disposeront d’un délai de 30 jours calendaires à compter de la réception des propositions d’apurement du passif afin de se prononcer sur lesdites propositions.

Les sociétés confirment leur objectif (annoncé le 25 septembre 2019) d’obtenir des jugements d’arrêté des plans de sauvegarde par le Tribunal de commerce de Paris au plus tard à la fin du premier trimestre 2020. Elles tiendront le marché informé de la décision du Tribunal quant à l’arrêté des plans de sauvegarde. A cette occasion, sur la base des réponses des créanciers aux propositions d’apurement du passif, elles communiqueront les profils d’amortissement de leur passif respectif.