Verbatim

Sequana : projet de cession d’Arjowiggins Graphic et d’Arjowiggins Creative Papers.  Pour ce faire, Arjowiggins est entré en négociations exclusives avec Fineska, maison-mère du groupe Eska, acteur néerlandais reconnu dans le domaine du carton graphique, contrôlée par Andlinger & Company, groupe privé d’investissement qui détient également Crown Van Gelder (CVG), société néerlandaise spécialisée dans la production de papiers de spécialité.

Ce projet fait l’objet d’une information et d’une consultation des instances représentatives du personnel concernées et sera soumis à l’autorisation des autorités locales de la concurrence dans chaque pays où cela sera où nécessaire. La clôture de cette opération devrait avoir lieu avant la fin octobre 2018.

La valeur brute de cette transaction s’élèverait à 125 millions d’euros. Compte tenu des dettes et autres passifs exigibles, le montant net de cette cession se situerait à environ 20 millions d’euros, montant qui pourrait être ajusté au moment de la clôture de l’opération en fonction des éléments du bilan.

Les activités, qui seraient cédées, ont réalisé un chiffre d’affaires de 528 millions d’euros en 2017, soit 19% du chiffre d’affaires consolidé de Sequana, dont 61% en papiers graphiques recyclés et de spécialité (laminés, transfert) et 39% en papiers fins haut de gamme et de spécialité (calque, reliure). Elles exploitent au total 8 sites industriels en France, au Royaume-Uni, en Espagne et en Chine et emploient plus de 2 000 personnes. Après les lourdes restructurations réalisées en 2014 et en 2015, ces deux divisions recentrées sur les papiers de spécialité ont dégagé un cash-flow positif lors de l’exercice 2017 et devraient réaliser un résultat positif lors de l’exercice 2018.

A l’issue d’un processus compétitif, s’inscrivant dans la volonté stratégique de Sequana d’évaluer ses différentes options et de participer à la nécessaire consolidation du secteur, le conseil d’administration de Sequana a retenu l’offre de Fineska. Cette opération, satisfaisante pour Sequana, permettrait par ailleurs à Arjowiggins Graphic et à Arjowiggins Creative Papers d’assurer leur développement futur, après adossement à un groupe privé d’investissement qui accompagne depuis plusieurs années deux acteurs reconnus sur le marché des papiers de spécialité et des cartons graphiques, CVG et Eska.

Cette opération, qui représente une étape majeure pour Sequana, marquerait ainsi le désengagement total du groupe de son activité de production industrielle, à l’exception d’Arjobex. En effet depuis 2008, Sequana a engagé le recentrage de ses activités sur la distribution où elle occupe avec Antalis une position de leader en Europe dans le secteur Papiers, de l’Emballage industriel et de la Communication Visuelle.

Par ailleurs, dans le cadre du litige avec BAT, les audiences devant la cour d’appel de Londres se sont tenues début juin. Préalablement à l’audience, BAT avait renoncé à une partie significative de ses demandes, notamment sur le premier dividende. Même si, comme dans tout procès, l’issue de ce litige reste soumise à l’aléa judiciaire, le groupe reste confiant quant à une issue favorable. La décision de la cour d’appel devrait intervenir avant la fin du mois d’octobre. A l’issue de cette décision et compte tenu des enjeux qu’elle représente, Sequana définira et présentera sa stratégie.