Verbatim

Total réduit son capital par voie d’annulation d’actions propres. Réuni le 11 décembre 2019, le conseil d’administration a, sur autorisation de l’assemblée générale extraordinaire du 26 mai 2017, décidé de réduire le capital social de Total par voie d’annulation de 65.109.435 actions auto-détenues rachetées entre le 29 octobre 2018 et le 30 septembre 2019 dans le cadre de sa politique de retour à l’actionnaire annoncée le 8 février 2018, représentant 2,50% du capital social.

Ces 65.109.435 actions auto-détenues incluent :

  • 34.860.133 actions rachetées en vue d’annuler la dilution liée aux actions émises, sans décote, pour le paiement en actions des premier, deuxième et troisième acomptes sur dividende au titre de l’exercice 2018 ; et
  • 30.249.302 actions rachetées dans le cadre du programme de rachat d’actions de 5 milliards de dollars sur la période 2018-2020.

Cette opération n’a pas d’impact sur les comptes consolidés de Total, le nombre moyen pondéré dilué d’actions, ni le bénéfice net par action.

Immédiatement après  l’annulation de ces actions, le nombre d’actions composant le capital de Total s’élève à 2.601.881.075 et le nombre de droits de vote exerçables en Assemblée générale à 2.748.031.232. Le nombre total de droits de vote attachés à ces 2.601.881.075 actions s’élève à 2.763.505.466 (dénommés « droits de vote théoriques ») en tenant compte des 15.474.234 actions auto-détenues par Total en vue de leur annulation et en couverture des attributions des plans d’actions de performance, et privées de droits de vote.