Allers et retours

Euro Disney : le prince Al-Walid a vendu ses titres. Comme annoncé, la société Kingdom 5-KR-11, contrôlée au plus haut niveau par le prince Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud, a franchi en baisse, le 15 février 2017, les seuils de 10% et 5% et ne détient plus désormais que 1% du capital de l’opérateur du parc Disneyland Paris. Cette transaction hors marché au prix de 2 euros par action a été réalisée au bénéfice de Walt Disney, lui permettant de porter sa participation de 76,7% à 85,7%. Par suite, le géant américain du divertissement va lancer une offre publique d’achat sur le solde des actions en circulation pour le même prix, faisant ressortir une prime de 66,7% sur le dernier cours coté avant l’annonce (1,20 euro). Si le nombre de titres apportés lui permet d’atteindre le seuil de 95%, une procédure de retrait obligatoire sera lancée.