Inside

Grand Marnier : il y aura un complément de prix ! Le groupe Campari a conclu un accord préliminaire pour la vente de la villa « Les Cèdres », située à Saint-Jean Cap-Ferrat, dans le sud de la France. Cette propriété d’environ 14 hectares, construite en 1830, a appartenu au roi belge Léopold II et a finalement été acquise par la famille Marnier-Lapostolle en 1924. Cette villa était entrée dans le périmètre du groupe Campari dans le cadre de l’acquisition de Grand Marnier en 2016 et a été mise en vente publique immédiatement après la clôture de la transaction conformément à un accord conclu avec les vendeurs de Grand Marnier, tel que décrit dans l’OPA du 13 mai 2016.

Le prix de vente de la Villa dans le cadre de l’accord préliminaire s’élève à 200 millions d’euros, dont Campari conservera 80 millions d’euros. La transaction devrait être finalisée le 31 octobre 2019 au plus tard et est soumise à certaines conditions préalables, notamment la vacance de la propriété qui abrite actuellement un membre de la famille Marnier-Lapostolle, à l’exclusion de toute condition de financement. Après la vente, la villa est destinée à un usage privé. Avec cette transaction, la cession d’actifs non stratégiques liés à l’acquisition de Grand Marnier est pratiquement terminée.

Dans le cadre de l’OPA, ouverte du 18 mai au 21 juin 2016 au prix de 8.050 € par action, Davide Campari-Milano s’est engagé à verser à tous les actionnaires de Grand Marnier, outre le prix de l’offre, un complément de prix potentiel en cas de cession réussie de la villa « Les Cèdres » sous certaines conditions. En particulier, le complément de prix est égal à la différence entre le prix de vente net de la villa et une valeur plancher convenue de 80 millions d’euros. Ce complément, dont le montant sera prochainement dévoilé, ne sera distribué qu’aux seuls actionnaires ayant apporté leurs actions à l’offre publique.