Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Intérêts confirmés de Natixis sur Ingenico, potentielle OPA de Reworld Media sur Tradedoubler, OPA amicale sur Imperva, proposition d’achat non sollicitée sur Ceva Logistics, OPA rehaussée (et désormais amicale) sur Capio, sans oublier les différents bruits de marché (OL Groupe, Artprice) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

En France

Ingenico suscite des convoitises. Natixis, filiale bancaire à 71% du groupe BPCE, a confirmé jeudi « son intérêt à explorer la logique d’un rapprochement industriel de ses activités de paiement avec celles du groupe Ingenico et avoir des discussions préliminaires en cours sur ce sujet ». Natixis a indiqué de manière claire que le développement de son activité paiement et les investissements dans cette activité font partie de sa stratégie, y compris en participant à la consolidation du marché, et continue d’examiner diverses options à cet effet. Edenred serait également intéressé par un partenariat avec Ingenico. Sur la semaine, l’action s’adjuge 2,4%, à 65,90 €, après avoir bondi jusqu’à 72,40 €, portant sa capitalisation à 4,2 milliards d’euros.

A l’étranger

Tradedoubler : vers une potentielle OPA de Reworld Media. Reworld Media, qui détient déjà 29,95% de ce spécialiste du marketing digital, a confirmé vendredi avoir adressé à Tradedoubler une lettre indicative d’intérêt concernant une potentielle OPA. Outre le caractère indicatif de cette offre et le fait que cette offre puisse être annoncée début novembre, la lettre ne contient aucune indication de prix ni aucune autre modalité. Fondé en Suède en 1999, Tradedoubler a été un pionnier de l’affiliation en Europe et est un des principaux acteurs pan-européen du marketing digital à la performance. En 2017, il a dégagé un Ebitda de 2,3 millions d’euros, en croissance de près de 40% en un an, et a maintenu un taux de marge brute de 22,2%.

Thoma Bravo s’offre Imperva pour 2,1 milliards de dollars. Cette société américaine d’investissement a conclu un accord en vue d’acquérir ce spécialiste des solutions de cybersécurité coté sur le Nasdaq. Thoma Bravo offre 55,75 $ par action, ce qui fait apparaître une prime de 29,5% sur le cours de clôture de mardi. La transaction devrait être finalisée à la fin du 4e trimestre 2018 ou au début du 1er trimestre 2019, sous réserve de l’approbation des actionnaires et des autorités de réglementation et du respect des conditions de clôture habituelles. A noter que l’accord prévoit une période de « go-shop » de 45 jours au cours de laquelle le conseil d’administration et les conseillers d’Imperva peuvent solliciter des propositions d’acquisition alternatives et entamer des négociations avec des tiers.

Ceva Logistics rejette une proposition d’achat non sollicitée. Le conseil d’administration de l’entreprise de logistique, cotée à la Bourse suisse, a reçu une proposition d’acquisition au prix de 27,75 francs suisses par action, soit une prime de 51% sur le cours de la veille. Après avoir examiné la proposition, le conseil d’administration a conclu à l’unanimité que « cette proposition n’était pas dans l’intérêt de l’entreprise ni de ses actionnaires », car elle « sous-évaluait de manière significative les perspectives de Ceva en tant qu’entreprise indépendante ». Dans ces conditions, le groupe français de transport maritime CMA CGM, qui possède environ un quart du capital, a l’autorisation d’augmenter le niveau de sa participation jusqu’à un tiers des droits de vote de Ceva Logistics avec effet immédiat.

Capio recommande désormais l’OPA révisée de Ramsay Générale de Santé. RGdS a augmenté de 19,6% le prix de l’offre à 58 couronnes, soit une prime de 39% sur le cours de l’action, le 12 juillet 2018, dernière séance avant l’annonce initiale. En outre, RGdS a décidé d’abaisser la condition liée au seuil d’acceptation à 75%. Le conseil d’administration de Capio a décidé à l’unanimité de recommander aux actionnaires d’accepter l’offre. Il a également décidé de retirer la proposition faite aux actionnaires de se prononcer sur la cession envisagée de Capio Santé S.A. et a donc annulé l’assemblée générale extraordinaire appelée à se prononcer sur ladite cession le 18 octobre 2018. RGdS s’attend à ce que l’autorisation de l’Autorité de la concurrence française soit obtenue d’ici au 15 octobre 2018.

Les opérations en cours

Thales compte finaliser l’acquisition de Gemalto au 1er trimestre 2019. « Le projet de rapprochement se déroule de manière satisfaisante, explique Thales. 6 des 14 autorisations réglementaires requises ont déjà été obtenues, et les démarches en vue d’obtenir les 8 autres avancent bien ». Thales et Gemalto discutent avec certaines autorités de concurrence de mesures correctives pour répondre à leurs préoccupations relatives au marché des modules matériels de sécurité à usage général. En conséquence, Thales et Gemalto anticipent à présent une finalisation de l’opération au premier trimestre 2019. Thales et Gemalto vont poursuivre leurs discussions constructives avec l’ensemble des autorités réglementaires concernées.

TxCell : Sangamo Therapeutics déjà au-delà des deux tiers du capital. Par suite d’achats en Bourse dans le cadre des dispositions de l’article 231-38 IV du règlement général de l’AMF, le laboratoire américain a porté sa participation de 54,90% à 67,40% dans la société spécialisée dans le développement des immunothérapies cellulaires. Pour rappel, Sangamo a déposé un projet d’OPA simplifiée au prix de 2,58 € par action, faisant ressortir une prime de 177,4% sur le cours de clôture du 20 juillet 2018, dernière séance avant annonce de l’offre. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 18 octobre au 7 novembre 2018.

Les résultats

Atos a finalisé l’acquisition de Syntel, société internationale de technologie d’information intégrée et de services de traitement de données. Conformément aux modalités de l’accord de fusion approuvé par les actionnaires de Syntel le 1er octobre 2018, Syntel est devenue à compter de ce jour une filiale intégralement détenue par Atos. Le prix d’acquisition de 3,4 milliards de dollars et le refinancement de la dette existante pour 0,3 milliard de dollars ont été entièrement financés par un emprunt obtenu auprès de BNP Paribas et de J.P. Morgan Securities PLC, dont la syndication a été largement sursouscrite avec un groupe de 25 banques. Syntel sera consolidée dans les états financiers du groupe à compter du 1er novembre 2018.

Changements de tours de table

SIPH : le concert d’actionnaires a franchi le seuil des 95% de droits de vote. Par suite d’achats en Bourse, le concert composé de la Compagnie Financière Michelin et de la Sifca détient désormais 91,34% du capital et 95,46% des droits de vote de la Société Internationale de Plantations d’Hévéas. Pour rappel, à l’issue de l’OPA simplifiée au prix de 85 € par action, en juin-juillet 2017, le concert avait porté son contrôle à 89,15% du capital et 93,74% des droits de vote de la SIPH.

Bruits de marché

OL Groupe a démenti les rumeurs de sortie de la cote. « Pour faire suite à de fausses informations, OL Groupe tient à préciser qu’il n’y a aucun projet de retrait de la cotation boursière du titre OL Groupe », a déclaré jeudi la société dirigée par Jean-Michel Aulas. Par ailleurs, « L’Olympique Lyonnais confirme que l’EBE [Excédent Brut d’Exploitation] sur cessions de contrats joueurs réalisé depuis le 1er juillet 2018 s’élève à environ 30 millions d’euros ».

Artprice suspendue de cotation. Thierry Ehrmann, président et fondateur du leader mondial des banques de données sur l’Art, précise que cette suspension est demandée par la société « dans le cadre d’une information à portée mondiale […] et qu’Artprice ne peut maîtriser dans le cadre de son information réglementée ». Au cours de 13,18 €, en baisse de 21,8% depuis le 1er janvier, Artprice pèse actuellement 88 millions d’euros. Pour rappel, en mars 2018, une rencontre au sommet a eu lieu à Pékin entre les Etats-majors d’Artprice et d’Artron, groupe étatique chinois. « Après plusieurs années d’étroit partenariat, il a été décidé […] d’enclencher des accords stratégiques financiers et capitalistiques », avait alors révélé Artprice.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end au sec et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés