Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Projets d’OPA sur Devoteam (par les deux fondateurs, avec le concours de KKR) et sur IntegraGen (par le belge OncoDNA), projet d’OPR sur Sodifrance (par Sopra Steria), sans oublier le dépôt officiel de l’offre publique de Worldline sur Ingenico et celui de la note en réponse à l’OPA sur Mediawan : à l’image de l’économie française, le marché retrouve de l’allant.

Les nouveautés

Devoteam : les deux fondateurs lancent une OPA afin de consolider leur contrôle. MM. Godefroy et Stanislas de Bentzmann, qui détiennent environ 21% du capital, ont décidé de lancer une offre publique d’achat sur les actions de Devoteam, par l’intermédiaire d’une société dédiée (NewCo) et avec le support de KKR en qualité de partenaire financier. L’OPA sera proposée à un prix de 98 € par action Devoteam, représentant une prime de 29,5% par rapport à la moyenne des cours des 30 dernières séances et une prime de 24,8 % par rapport au dernier cours avant l’annonce de l’offre. Le succès de l’OPA conférerait à MM. Godefroy et Stanislas de Bentzmann le contrôle exclusif de NewCo et ce, quel que soit le nombre de titres apportés à l’offre publique. Il est envisagé que l’OPA soit déposée auprès de l’AMF d’ici la fin du troisième trimestre 2020 et soit ouverte au cours du quatrième trimestre.

IntegraGen : projet d’OPA amicale d’OncoDNA à 2,20 € par action. OncoDNA, par l’entremise d’Oddo BHF, a déposé un projet d’offre publique d’achat visant les actions de cette société spécialisée dans le décryptage du génome humain. L’initiateur, qui ne détient aucune action, s’engage à acquérir la totalité des titres non détenus au prix de 2,20 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 36,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce, le 8 juillet 2020, et de 7,4% par rapport à la moyenne pondérée des 60 dernières séances avant cette date. Le conseil d’administration d’IntegraGen a désigné le cabinet Crowe HAF, représenté par M. Olivier Grivillers, en qualité d’expert indépendant afin d’émettre un avis sur les conditions financières de l’offre. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 3 septembre au 7 octobre 2020.

Sodifrance : projet d’OPR de Sopra Steria à 17,99 € par action. Suite à l’entrée en négociations exclusives, Sopra Steria et les actionnaires majoritaires de Sodifrance ont signé un contrat portant sur l’acquisition indirecte par Sopra Steria d’un bloc de contrôle représentant 94,03% du capital de Sodifrance à un prix fixe global équivalent à 62,8 millions d’euros pour 100% du capital. A l’issue de l’acquisition du bloc, Sopra Steria déposera un projet d’offre publique de retrait suivie d’une procédure de retrait obligatoire sur les actions restant en circulation, à un prix de 17,99 € par action (contre 17,10 € initialement prévu). La réalisation de l’acquisition du bloc de contrôle devrait intervenir courant septembre 2020 et donner lieu au dépôt d’un projet d’OPR fin septembre 2020. L’offre publique pourrait avoir lieu en octobre 2020. L’opération reste soumise à l’approbation de l’Autorité de la concurrence.

Les opérations en cours

Ingenico : le projet d’offre publique est officiellement déposé. Worldline a déposé, par l’entremise de BNP Paribas, Morgan Stanley Europe, Natixis et Société Générale, un projet d’offre publique visant les actions et les obligations à option de conversion et / ou d’échange en actions nouvelles ou existantes (Océanes) émises par Ingenico. Le projet d’offre publique visant les actions Ingenico se décompose en une offre mixte à titre principal (7 actions Ingenico pour 11 Worldline et 160,50 € en espèces) assortie, à titre subsidiaire, d’une offre publique d’échange (29 Ingenico pour 56 Worldine) et d’une offre publique d’achat (123,10 € par action Ingenico).

Mediawan : le projet de note en réponse à l’OPA a été déposé. Ce projet, qui contient notamment le rapport établi par le cabinet Associés en Evaluation et Expertise Financière, représenté par Mme Sonia Bonnet-Bernard, mandaté par Mediawan comme expert indépendant, est diffusé en application de l’article 231-26 du règlement général de l’AMF. Pour rappel, BidCo Breteuil, contrôlée in fine par M. Pierre-Antoine Capton, a déposé, par l’entremise de la Société Générale, un projet d’OPA visant les actions et les bons de souscription d’actions rachetables (BSAR) de la société Mediawan aux prix de 12 € par action et de 0,65 € par BSAR. Si les conditions requises sont remplies, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire sera demandée.

Bruxelles autorise l’acquisition d’Osram par AMS. Les deux sociétés sont des fournisseurs mondiaux de capteurs optiques, y compris certains capteurs de lumière et diodes laser pour les marchés de l’électronique grand public, automobile, industrielle, médicale et autres. La Commission européenne a conclu que l’entité issue de la concentration ne disposerait pas d’un pouvoir de marché suffisant pour s’engager dans de telles stratégies et nuire à la concurrence. Elle a donc conclu que l’opération ne poserait aucun problème de concurrence dans l’EEE et a réglé l’affaire sans condition.

Sorties de cote

April Group : le retrait obligatoire interviendra le 13 juillet 2020. Il portera sur 302.165 actions au prix unitaire de 22 €, représentant 0,74% du capital et au plus 0,78% des droits de vote de ce courtier en assurances. La suspension de la cotation est maintenue jusqu’à la mise en œuvre du retrait obligatoire.

Business & Decision : le retrait obligatoire aura lieu le 13 juillet 2020. Il portera sur 335.168 actions au prix unitaire de 7,93 €, représentant 4,25% du capital et au plus 2,78% des droits de vote de cet expert de la data. La suspension de la cotation est maintenue jusqu’à la mise en œuvre du retrait obligatoire.

Harvest : le retrait obligatoire interviendra le 15 juillet 2020. Il portera sur 58.333 actions au prix unitaire de 90 €, représentant 4,11% du capital et au moins 2,63% des droits de vote de cet éditeur de solutions digitales. La suspension de la cotation est maintenue jusqu’à la mise en œuvre du retrait obligatoire.

Blue Solutions : le retrait obligatoire aura lieu le 15 juillet 2020. Il portera sur 651.805 actions au prix unitaire de 17 €, représentant 2,24% du capital et au plus 1,59% des droits de vote de ce spécialiste des batteries au lithium. La suspension de la cotation est maintenue jusqu’à la mise en œuvre du retrait obligatoire.

A savoir

Alès Groupe : ouverture d’une procédure de redressement judiciaire. La société, spécialisée dans les produits cosmétiques et capillaires, a sollicité l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire auprès du Tribunal de Commerce de Paris. Par jugement du 9 juillet 2020, le Tribunal de Commerce de Paris a décidé l’ouverture d’une telle procédure au bénéfice d’Alès Groupe assortie d’une période d’observation de six mois à compter du jugement d’ouverture. Les filiales opérationnelles d’Alès Groupe ne sont pas concernées par cette procédure.

Alstom fait des concessions à Bruxelles. Pour répondre aux préoccupations initiales de la Commission européenne, Alstom, en coordination avec Bombardier Transport et la Caisse de dépôt et placement du Québec, a annoncé son intention de soumettre un certain nombre d’engagements : transfert de la contribution de Bombardier Transport pour le train à très grande vitesse V300 Zefiro, cession du Coradia Polyvalent d’Alstom et du site de production de Reichshoffen en France, etc. Les cessions seront exécutées en conformité avec tous les processus sociaux en vigueur et en respectant les consultations avec les instances représentatives du personnel. L’acquisition de Bombardier Transport reste en bonne voie pour une clôture prévue au premier semestre 2021.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end radieux et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés