Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Transformation de Lagardère en société anonyme, OPR sur Financière Agache, dépôt de l’OPA simplifiée sur Tarkett, OPE en vue de Prologue sur M2i avant une fusion-absorption d’O2i, sans parler des opérations « dans le tuyau » (Société Française de Casinos, XPO Logistics Europe, Baccarat, Orange Belgium) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Lagardère va devenir opéable à la faveur du projet de transformation en société anonyme, qui sera soumis à l’assemblée du 30 juin 2021. Les associés commandités, Arnaud Lagardère et la société Arjil Commanditée – Arco, seraient compensés de la perte de leurs droits par l’attribution d’un total de 10 millions d’actions nouvellement émises, correspondant à 7,62% du capital pré-émission et 7,08% du capital post-émission. La réalisation de la transformation sera soumise à plusieurs conditions : l’obtention d’une décision de non-lieu à offre publique rendue par l’AMF, l’approbation de la transformation par les assemblées générales des obligataires de Lagardère qui se tiendraient d’ici début juin 2021 et l’approbation de la transformation par l’assemblée générale des actionnaires commanditaires qui se tiendrait le 30 juin 2021.

Financière Agache : projet d’OPR au prix de 44 000 € par action ! Agache Placements (famille Arnault) a déposé un projet d’offre publique de retrait visant les actions Financière Agache, dont l’actif se compose, à titre principal, d’une participation dans Christian Dior représentant 95,24% du capital, ainsi que d’une participation dans LVMH (1,78% du capital). Agache Placements, qui détient de concert avec les sociétés Agache et Le Peigné ainsi que certains membres de la famille Arnault 99,82% du capital, s’engage à acquérir la totalité des 2 189 actions non détenues au prix unitaire de 44 000 €. L’initiateur, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé à l’AMF de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’OPR. Sous réserve du feu vert de l’Autorité de régulation, l’offre devrait se dérouler du 11 au 24 juin 2021.

Tarkett : l’OPA simplifiée est officiellement déposée auprès de l’AMF. BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, Rothschild Martin Maurel et Société Générale, agissant pour le compte de Tarkett Participation (famille Deconinck), ont déposé un projet d’OPA simplifiée visant les actions du groupe Tarkett, spécialisé dans les revêtements de sol et les surfaces sportives. L’initiateur, qui détient directement 50,68% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 20 €. Ce prix fait ressortir une prime de 28,5% sur le dernier cours coté avant l’annonce et une prime de 38,5% sur la moyenne des 20 dernières séances. Si les conditions requises sont remplies, Tarkett Participation a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait être ouverte à la fin juin et finalisée d’ici la fin juillet.

OPE (de nouveau) en vue de Prologue sur M2i avant une fusion-absorption d’O2i. Prologue, spécialisée dans les logiciels, les services informatiques et la formation, souhaite reprendre son processus d’intégration en détenant directement 100% de l’activité d’O2i, simplifier la structure juridique du groupe et optimiser son organisation et limiter les frais, en ne maintenant la cotation que de deux sociétés (Prologue et M2i). Pour rappel, Prologue détient 34,4% du capital d’O2i (hors auto-détention) et 02i détient 59% de M2i. Compte tenu du report de l’opération, de nouvelles parités indicatives ont été établies, notamment à la lumière des comptes annuels 2020 des trois sociétés, à savoir une parité de 11 actions Prologue pour 1 action M2i dans le cadre de l’OPE et une parité de 8 actions Prologue pour 3 actions O2i dans le cadre de la fusion.

Les opérations en cours

Société Française de Casinos (SFC) : l’OPA simplifiée est ouverte jusqu’au 12 mai 2021. Casigrangi (détenue à 60% par Groupe Philippe Ginestet et à 40% par DOFA), qui contrôle désormais 77,68% du capital de ce groupe exploitant quatre casinos, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 1,70 €. Ce prix fait apparaître une prime de 36% sur le cours du 22 juillet 2020, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 14,2% sur la moyenne des 60 séances avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, Casigrangi a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

XPO Logistics Europe : le projet de note en réponse à l’OPR a été déposé. Il contient notamment le rapport établi par le cabinet Ledouble, mandaté en qualité d’expert indépendant. Pour rappel, XPO Logistics UK a déposé un projet d’OPR suivie d’un retrait obligatoire portant sur les actions XPO Logistics Europe (ex-Norbert Dentressangle). XPO Logistics, qui détient 96,52% du capital de cette entreprise de logistique, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 315 €. Ce prix fait ressortir une prime de 7,9% sur le cours du 1er avril 2021 et une prime de 14,1% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. La mise en œuvre d’un retrait obligatoire sera demandée dans la mesure où les conditions de détention sont d’ores et déjà remplies.

Baccarat : l’OPA simplifiée se dessine. Compte tenu de la nouvelle gouvernance mise en place avec un président du conseil d’administration et un directeur général, le juge des référés du tribunal de commerce de Nancy a mis fin à la mission des administrateurs provisoires et commué leur mission en mandat ad hoc. Dans le cadre de la préparation de l’OPA simplifiée devant être prochainement déposée, les nouveaux actionnaires de contrôle de Baccarat agissant de concert par l’intermédiaire de FLL (Fortune Legend Limited) ont déclaré leur intention de demander à l’AMF la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire à l’issue de la réalisation de l’offre.

Les résultats

Orange détient 74,68% du capital d’Orange Belgium et rouvre son offre. A l’issue de la période initiale d’acceptation, Orange SA détient directement et indirectement 74,68% du capital d’Orange Belgium. Par ailleurs, conformément au chapitre 6.3.3.1 du prospectus relatif à l’offre, Orange a décidé de rouvrir l’offre jusqu’au 4 mai inclus. Le prix de 22 € par action demeure inchangé. Le paiement du prix pour les actions ayant été apportées pendant la réouverture aura lieu le 17 mai.

Tours de table

Bastide : changement dans le holding de tête. À la suite de discussions entre les associés de la SIB, holding familiale qui contrôle le Groupe Bastide à hauteur de 53,04% du capital et 68,14% des droits de vote, il a été convenu la mise en place d’une opération de rachat par la SIB des actions SIB détenues par les fonds gérés par Bpifrance (21,69% du capital de SIB) et Irdi Soridec Gestion (3,67% du capital de SIB) suivi de leur annulation. Le prix de rachat des actions SIB est d’un montant total d’environ 36 millions d’euros. Le financement de cette opération se fait par recours à l’endettement de la SIB qui n’a actuellement pas de dette. L’opération n’aura aucune conséquence sur la répartition du capital et le contrôle du Groupe Bastide qui reste inchangé.

Eutelsat s’engage dans l’orbite basse en investissant dans OneWeb. L’opérateur de satellites a conclu un accord avec OneWeb portant sur une prise de participation à hauteur de 24% pour 550 millions de dollars, devenant l’un des principaux actionnaires aux côtés du gouvernement britannique et de Bharti Global. Le chiffre d’affaires de OneWeb devrait être de l’ordre du milliard de dollars dans les trois à cinq ans qui suivront le déploiement complet de la constellation. L’investissement sera financé à 100% par la liquidité disponible d’Eutelsat (1,9 Md€ à fin mars 2021) et par le produit de 507 millions de dollars lié à la libération d’une partie de la bande C aux Etats-Unis.

A savoir

L’Autorité de la concurrence autorise le rachat de Prisma Media par Vivendi. Le 24 mars 2021, le groupe Vivendi a notifié l’acquisition du contrôle exclusif du groupe de presse Prisma Media, actif dans la presse magazine et qui compte notamment dans son portefeuille les titres Ça m’intéresse, Capital, Cuisine Actuelle, Femme Actuelle, Gala, Geo, National Geographic, Télé 2 Semaines, Télé-Loisirs, TV Grandes Chaînes et Voici. Au terme de son examen, l’Autorité a pu écarter tout problème de concurrence et autoriser l’opération sans condition.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end oisif et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés