Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Dépôt de l’offre mixte de Colonial sur Société Foncière Lyonnaise et de l’offre d’achat d’Altur Holding sur Altur Investissement, OPA du fonds EQT sur Solarpack, confirmation de la décision de non-lieu à offre publique pour Lagardère : la semaine a été riche, ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Société Foncière Lyonnaise (SFL) : Inmobiliaria Colonial a déposé son offre mixte. Comme annoncé le 3 juin dernier, Colonial, qui détient 81,71% du capital de SFL, s’engage à acquérir les actions non détenues, à raison de 46,66 € et 5 actions nouvelles Colonial pour une action SFL apportée. Cette contrevaleur fait ressortir une prime de 45% sur la base des cours de clôture au 2 juin 2021, dernière séance avant l’annonce de l’offre, et une prime de 43,8% sur la moyenne pondérée des 3 derniers mois avant cette date. Pour rappel, les actions Colonial sont cotées sur les marchés réglementés de Barcelone et de Madrid. Colonial n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire à l’issue de l’offre, ni de demander la radiation des actions SFL. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 22 juillet au 11 août 2021.

Altur Investissement : le projet d’OPA a été enregistré. Comme annoncé le 21 mai 2021, Altur Holding (société contrôlée par M. François Lombard) a déposé, par l’entremise d’Invest Securities, un projet d’offre publique d’achat visant les actions de cette société de capital investissement créée en 2006. Altur Holding, qui détient 38,92% du capital et 44,65% des droits de vote, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 5,80 €. Ce prix de 5,80 € représente une prime de 20,8% sur le dernier cours coté sur Euronext Growth avant l’annonce et une prime identique sur la moyenne des 3 mois précédents. Altur Holding n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire et souhaite maintenir la cotation à l’issue de l’offre. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 22 juillet au 25 août 2021.

Sur les marchés étrangers

EQT lance une OPA sur Solarpack à 26,50 € par action. Le fonds d’investissement suédois a déposé auprès de la CNMV, l’équivalent espagnol de l’AMF, un projet d’offre publique d’achat en vue d’acquérir le développeur espagnol de parcs photovoltaïques. EQT propose d’acquérir chaque action Solarpack au prix de 26,50 €, soit une prime de 45% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’offre et une prime de 35,1% sur la moyenne des 3 derniers mois précédents, valorisant le groupe espagnol 882 millions d’euros. Plusieurs actionnaires (Beraunberri, Burgest 2007, Landa), qui détiennent ensemble 50,96% du capital, se sont engagés à apporter leur titre à l’offre. Pour rappel, Solarpack s’était introduite en Bourse le 5 décembre 2018 à… 8,30 € l’action.

Les opérations en cours

Media 6 : l’OPA simplifiée se terminera lundi 21 juin 2021. Vasco qui détient, de concert avec les membres de la famille Vasseur, au moins 87,79% du capital et 93,17% des droits de vote de ce spécialiste du marketing sur le point de vente, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 10,53 €. Ce prix représente une prime de 27,6% par rapport au dernier cours avant la suspension de cotation du 22 mars 2021 et de 19,7% par rapport à la moyenne pondérée des 60 séances précédant cette même date. Vasco a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Financière Agache : l’OPR sera close le jeudi 24 juin 2021. Agache Placements, qui détient de concert avec les sociétés Agache et Le Peigné, ainsi que certains membres de la famille Arnault, 99,82% du capital, s’engage à acquérir les 2 189 actions non détenues au prix unitaire de 44 000 €. L’initiateur, qui remplit d’ores et déjà les conditions de détention, a demandé à l’AMF de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’OPR. Cette offre s’inscrit dans le cadre de la simplification juridique des structures de contrôle de Christian Dior et LVMH, menée depuis plusieurs années.

Sortie de cote

SI Participations quittera la cote le 24 juin 2021. Compte tenu de la trésorerie disponible, le liquidateur a, en 2017, 2019, et plus récemment en octobre 2020, versé aux actionnaires trois acomptes sur liquidation d’un montant total de 14 millions d’euros. L’assemblée générale tenue le 15 juin 2021 a approuvé le compte définitif de liquidation et constaté la clôture des opérations de liquidation. Le compte de liquidation affiche un boni de 386.000 € représentant un solde à distribuer aux actionnaires de 0,92 € par action. Le versement du boni interviendra le 23 juin 2021. Euronext procédera à la radiation des actions SI Participations d’Euronext Growth Paris, le 24 juin 2021.

À savoir

EOS Imaging ouvre une période de remboursement anticipé des Oceanes. A la suite du changement de contrôle, les porteurs d’Oceanes pourront, à leur gré, demander le remboursement anticipé en numéraire de tout ou partie des Oceanes qu’ils détiennent. La période de remboursement anticipé des Oceanes sera ouverte du 14 juin 2021 au 13 juillet 2021. Le montant du remboursement anticipé est de 6,80 € par Oceane, majoré des intérêts couru et impayé au titre de la période courue entre le 31 mai 2021 et jusqu’à la date effective de remboursement, soit 0,059 € par Oceane.

Lagardère : la décision de non-lieu à offre publique est confirmée. Lagardère SCA a reçu de la part du greffe de la Cour d’Appel de Paris la confirmation de l’absence de recours formé contre la décision de l’AMF ayant considéré que la transformation en société anonyme n’était pas de nature à justifier la mise en œuvre préalable d’une OPR. En conséquence, la transformation en société anonyme n’est plus conditionnée qu’à l’approbation des associés commandités et des actionnaires commanditaires dont les assemblées générales se tiendront le 30 juin 2021, étant précisé que les associés commandités, d’une part, et les principaux actionnaires commanditaires de la société, d’autre part, se sont engagés à approuver le projet de transformation.

BPCE se dit confiant sur le résultat de l’OPA sur Natixis. « Depuis l’ouverture de l’opération le 4 juin, l’action Natixis cote au prix de l’offre de rachat à 4 euros, ce qui signifie que les investisseurs institutionnels considèrent que c’est un bon prix, explique Laurent Mignon, président du directoire de BPCE dans un entretien au Figaro. Malgré le rebond récent des valeurs bancaires, il offre toujours une prime importante par rapport au secteur. Les FCPE (fonds commun de placement d’entreprise) des salariés du groupe BPCE et de Natixis ont décidé d’apporter leurs actions à l’offre ». Et d’ajouter : « Il n’y aura pas de deuxième offre, ni d’augmentation du prix ». Rendez-vous est donc pris pour le 1er juillet 2021, date de clôture de l’opération.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end sans masque et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés