Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA en perspective sur Accès Industrie, offre mixte sur Worldpay, OPA sur Cape, sans oublier les opérations en cours (Blue Solutions, Futuren, PCAS, CCA, Cegid, Demos, Havas), les changements de tour de table (Bricorama, Showroomprivé) et les bruits de marché (Stada Arzneimittel, Gas Natural, EDP) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouvelles offres

Accès Industrie : OPA en vue de Parquest à 6,78 € par action. Une offre ferme a été déposée par la société de capital-investissement Parquest Capital, au nom et pour le compte des fonds qu’elle gère, portant sur l’intégralité du capital détenu par l’actionnaire majoritaire d’Accès Industrie, qui détient 77,56% du capital. Comme prévu, le prix s’établit à 6,78 €, soit une décote de 41% sur le dernier cours coté avant la première annonce, en hausse de 326% depuis le début de l’année, et valorise le spécialiste de la location de nacelles élévatrices 41 millions d’euros. Cette offre est notamment conditionnée à l’accord des autorités de la concurrence.

Vantiv s’offre Worldpay pour 7,7 milliards de livres. Les conseils d’administration des deux sociétés spécialisées dans les solutions de paiement sont parvenus à un accord au terme duquel Vantiv lancera une offre mixte, à raison de 0,55 livre et 0,0672 action nouvelle Vantiv pour chaque action Worldpay apportée. Sur cette base, Worldpay est ainsi valorisée 385 pence (dividende de 5 pence inclus), ce qui fait ressortir une prime de 19% sur le cours du lundi 3 juillet, dernière séance avant la révélation des marques d’intérêt de Vantiv et de JPMorgan Chase. A l’issue de l’offre, les actionnaires de Worldpay détiendraient 41% du capital du nouvel ensemble.

Altrad lance une OPA sur Cape. Altrad Investment Authority, leader français de l’échafaudage, a conclu un accord en vue d’acquérir le groupe britannique de services pétroliers pour un montant de 332,2 millions de livres sterling. Le prix offert de 265 pence par action fait ressortir une prime de 46,2% sur le dernier cours avant l’annonce. L’opération, financée par un prêt de BNP Paribas, vise à créer une société de services industriels pluridisciplinaire opérant sur une plus grande variété de marchés, explique le groupe français fondé en 1985 par M. Mohamed Altrad.

Les opérations en cours

Blue Solutions : l’OPA simplifiée se déroulera du 6 au 19 juillet 2017. Bolloré, qui détient déjà 89% du capital, s’engage à acquérir chaque action au prix de 17 €, soit une prime de 75,2% sur le dernier cours avant l’annonce de l’opération. L’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire. Les actionnaires, qui décideraient de ne pas apporter leurs titres à cette offre, se verront offrir une seconde fenêtre de sortie après la publication des comptes de l’exercice 2019, aux mêmes conditions de prix que la première.

Futuren : l’OPA simplifiée s’étend du 6 au 19 juillet 2017. Les co-initiateurs, filiales d’EDF Energies Nouvelles, qui détiennent désormais de concert 70,93% du capital et 97,21% des océanes en circulation du producteur d’électricité d’origine éolienne, s’engagent à acquérir chaque action au prix de 1,15 € et chaque océane au prix de 9,37 € (coupon détaché). Le prix par action fait ressortir une prime de 38,6% par rapport au cours du 24 avril 2017. Les co-initiateurs ont l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire visant à la fois les actions et les Océanes.

PCAS : l’OPA simplifiée sera ouverte du 6 au 19 juillet 2017. Novacap, contrôlée par Eurazeo, qui détient désormais 54,55% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues de ce fabricant de molécules complexes au prix unitaire de 16,94 € (solde du dividende de 0,06 € détaché). Ce prix fait apparaître une prime de 22,6% sur le dernier cours avant l’annonce de l’opération, le 15 mai 2017. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

CCA International : l’OPR se déroulera du 6 au 19 juillet 2017. Et le retrait obligatoire interviendra le 27 juillet. Finapertel, qui détient désormais 97,73% du capital de cette société spécialisée dans l’externalisation de la relation client, s’engage à acquérir chaque action au prix de 6,25 €. Ce prix fait ressortir une prime de 25,3% sur le dernier cours coté (+21,4% sur la moyenne des 60 dernières séances) et valorise CCA International 46 millions d’euros. Un complément de prix est prévu en cas de cession ultérieure du contrôle de CCA International.

Cegid Group : l’OPA simplifiée sera ouverte du 6 au 20 juillet 2017. Claudius France, contrôlée par Silver Lake Partners et AltaOne, qui détient déjà 90,66% du capital et 94,85% des BAAR en circulation, s’engage à acquérir chaque action de l’éditeur de logiciels de gestion au prix de 86,25 € et chaque BAAR au prix de 68,25 €. Le prix de 86,25 € par action représente une prime de 15% par rapport au cours de clôture du 18 mai 2017, dernier jour avant l’annonce de l’opération. Si les conditions le permettent, Claudius France demandera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Demos : Penthièvre dépose officiellement son offre. Cette filiale du groupe chinois Weidong (de concert avec le groupe familial Wemaëre), a déposé auprès de l’AMF un projet d’offre publique retrait suivie d’un retrait obligatoire visant les titres de cette société spécialisée dans la formation professionnelle. Le concert, qui contrôle 97,32% du capital, s’engage à acquérir la totalité des titres non détenus au prix de 0,70 € par action et au prix de 1 € par lot de BSA 2013. Le prix de 0,70 € fait ressortir une prime de 29,6% par rapport au cours de clôture de l’action Demos du 19 juin 2017.

Havas : Vivendi acquiert la participation du Groupe Bolloré. Conformément à l’accord signé le 6 juin 2017 et à la suite de l’autorisation des autorités de la concurrence concernées, Vivendi a acquis le 3 juillet, au prix de 9,25 € par action, la participation de 59,2 % détenue par le Groupe Bolloré dans Havas. En application de la réglementation boursière, Vivendi déposera une OPA simplifiée sur le solde du capital de Havas, offre ne visant pas à retirer Havas de la cote.

Les résultats

Fimalac : le groupe familial Marc Ladreit de Lacharrière réussit son offre. A la clôture de l’OPA simplifiée au prix de 131 €, la société GML détient, directement ou de concert avec certains membres de la famille de M. Marc Ladreit de Lacharrière et d’autres personnes liées à GML, 97,06% du capital et 96,78% des droits de vote de ce holding diversifié. Pour rappel, GML a l’intention de demander, dans un délai de trois mois à l’issue de la clôture de l’offre, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

IsCool Entertainment : ICE Participations pointe déjà à 95%. Dans le cadre de l’OPA simplifiée qui est ouverte jusqu’au 14 juillet 2017, cette filiale d’Hachette Livre a d’ores et déjà porté son contrôle de 78,30% à 95,01% du capital du studio de jeux sociaux et mobiles. Pour rappel, ICE Participations s’engage à acquérir la totalité des actions IsCool non détenues au prix unitaire de 0,75 €. Ce prix fait ressortir une prime de 97,4% sur le dernier cours coté avant l’annonce. A noter que l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Ulric de Varens : le retrait obligatoire interviendra le 10 juillet 2017. A la clôture de l’OPR, Ulric Créations détient 94,84% du capital et 97,85% des droits de vote de ce créateur de parfums, sachant que les actions auto-détenues représentent 3,68% du capital et 2,15% des droits de vote. Par conséquent, le retrait obligatoire interviendra le 10 juillet 2017, date à laquelle les actions non présentées seront transférées à l’initiateur, moyennant une indemnisation de 5,16 € par action.

Changements de tour de table

Bricorama : rapprochement en vue avec Les Mousquetaires. Bricorama SA et ITM Équipement de la maison (enseignes Bricomarché et Brico Cash) ont signé un accord préliminaire prévoyant l’acquisition des activités françaises (Bricorama SAS et ses filiales) et espagnoles de Bricorama SA, ainsi que de son bureau de sourcing asiatique. Selon les termes de l’opération, le Groupement Les Mousquetaires rachèterait 100% de Bricorama SAS en numéraire, l’immobilier n’étant pas concerné. La transaction envisagée n’entrainera pas d’OPA sur Bricorama SA dont les titres sont cotés sur Euronext Growth, précise Bricorama. Ce qui provoque des grincements de dents.

Showroomprivé : l’entrée de Conforama à hauteur de 17% est effective. Cette opération a été réalisée par voie de cession hors marché par les fondateurs de Showroomprivé au prix unitaire de 27 €, pour 157,5 millions d’euros. Le concert déjà existant entre les fondateurs a conclu un pacte d’actionnaires avec Conforama/ Steinhoff constitutif d’un deuxième cercle de concert détenant 44,15% du capital et 54,47% des droits de vote. Cette opération a fait l’objet d’une dérogation à l’obligation de déposer une offre publique accordée par l’AMF à l’acquéreur.

Bruits de marché

Stada Arzneimittel à nouveau très entourée. L’action du fabricant allemand de médicaments génériques gagne 3,2% sur la semaine, à 64,50 €. Stada Arzneimittel a confirmé que Bain Capital et Cinven, via leur filiale commune Nidda Healthcare Holding AG, envisagent de demander une exemption à l’Autorité de régulation allemande (BaFin), en vue de soumettre un nouveau projet d’OPA. Leur offre au prix de 66 € avait essuyé un sérieux revers en recueillant seulement 65,52% des actions, alors que le seuil d’acceptation avait été fixé à 67,5%. Par ailleurs, le fonds activiste Elliott aurait pris, de sources concordantes, une participation dans Stada.

Gas Natural et EDP démentent l’existence de pourparlers. Après Gas Natural, c’est au tour d’Energias de Portugal (EDP) de démentir l’existence de négociations avec le groupe espagnol en vue d’une fusion des deux fournisseurs d’électricité. Lundi soir, des sources, rapportées par l’agence Reuters, avaient indiqué que le groupe espagnol Gas Natural (qui pèse 20 milliards d’euros en Bourse) était entré en contact avec son concurrent portugais (10 milliards) en vue d’une fusion qui donnerait naissance au n°4 européen des services aux collectivités en termes de capitalisation boursière.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un très beau week-end et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés.