Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Un projet de fusion (Icade/ANF Immobilier), une OPR (Vexim), une offre volontaire de rachat (Eon Motors), une OPA (TDC), une réouverture d’offre publique (Zodiac Aerospace) et une sortie de cote en vue (Sendr) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

En France

Icade envisage d’absorber ANF Immobilier, contrôlé à hauteur de 85,17%. Cette opération s’inscrit dans une démarche de rationalisation de la structure du groupe Icade et du mode de détention de ses actifs immobiliers. Selon la fourchette de parité indicative, les actionnaires d’ANF Immobilier se verraient remettre entre 0,25 action et 0,30 action Icade pour 1 action ANF Immobilier. Le projet de fusion devra être approuvé par les assemblées générales extraordinaires des deux sociétés prévues en juin 2018. L’opération sera soumise notamment à la confirmation par l’AMF que la fusion n’entraînera pas, pour Icade, l’obligation de déposer une OPR.

Vexim : projet d’OPR à 20 € l’action. Suite à l’OPA simplifiée et à des acquisitions sur le marché, Stryker France MM Holdings a porté son contrôle à 95,48% des actions et 95,14% des droits de vote du spécialiste de la microchirurgie innovante du dos. En conséquence, Stryker a l’intention de déposer, dans les prochaines semaines, un projet d’offre publique de retrait visant tous les titres en circulation que Stryker ne détient pas, au prix de 20 € par action, et qui sera suivie d’un retrait obligatoire.

Eon Motors : offre volontaire de rachat à 2,64 € par action. Du 19 février 2018 au 23 mars 2018, Evoluo Invest, actionnaire d’Eon Motors à hauteur de 85,50%, s’engage à offrir aux actionnaires d’acquérir leurs actions au prix unitaire de 2,64 € contre un dernier cours de 1,49 € sur Euronext Access. Dans l’hypothèse où Evoluo Invest venait à détenir plus de 90% du capital et des droits de vote, Evoluo Invest demandera à Euronext Paris le retrait de la négociation des actions de cette structure qui développe des projets de véhicules électriques innovants.

A l’étranger

Un consortium lance une OPA sur TDC. DK Telekommunikation, agissant au nom d’un consortium regroupant trois fonds de pension danois et une filiale de la banque australienne Macquarie, lance une OPA sur l’opérateur télécoms danois. Le prix s’élève à 50,25 couronnes par action, soit une prime de 25,6% sur le cours du 31 janvier 2017. Il valorise TDC 41 milliards de couronnes, soit 5,5 milliards d’euros. Après une première approche sans succès au prix de 47 couronnes, le consortium a finalement eu gain de cause, en réévaluant le prix de son offre de 6,9%. Le conseil d’administration de TDC recommande aux actionnaires d’accepter cette offre.

Les opérations en cours

Zodiac Aerospace : l’offre est rouverte du 19 février au 2 mars 2018. Il est précisé que seule l’OPA à titre principal est rouverte dans la mesure où le plafond de l’OPE à titre subsidiaire a été atteint à l’issue de la première période d’offre, qui s’est déroulée du 27 décembre 2017 au 31 janvier 2018. Safran, qui détient désormais 88,23% du capital et 79,52% des droits de vote, s’engage donc à acquérir chaque action Zodiac Aerospace au prix unitaire de 25 €, soit une prime de 8,4% sur le cours du 23 mai 2017 et de 11,8% sur la moyenne des cours sur 1 mois avant cette date.

Praxair/Linde : Bruxelles retarde la publication des bans. La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie afin d’apprécier le projet de concentration entre Praxair et Linde au regard du règlement de l’UE. L’enquête initiale a fait apparaître des problèmes de concurrence concernant la fourniture de gaz industriels, de gaz médicaux, de gaz spéciaux et d’hélium. La Commission dispose à présent de 90 jours ouvrables, soit jusqu’au 4 juillet 2018, pour prendre une décision. L’ouverture d’une telle enquête ne préjuge pas de l’issue de la procédure.

Les résultats

Euler Hermes : Allianz sous les 95%. A l’issue de l’OPA simplifiée au prix unitaire de 122 €, qui s’est terminée le 13 février 2018, le groupe d’assurances allemand a porté son contrôle de 77,98% à 92,43% dans le capital du leader mondial de l’assurance-crédit. Allianz ne pourra donc pas mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Sortie de cote

Leaderlease : les actions ont été radiées le 13 février 2018. A l’issue de l’offre volontaire au prix de 0,8215 € par action, qui s’est terminée le 2 février, Gaussin, qui détenait déjà plus de 90% du capital de cette société spécialisée dans la location d’équipements de manutention, a donc demandé le retrait de la négociation des actions Leaderlease inscrites sur Euronext Access.

Sendr annonce sa radiation d’Euronext Paris le 19 mars 2018. L’hémorragie continue à la Bourse de Paris. Après Philip Morris et Constellium, c’est au tour de la société allemande Sendr, spécialisée dans la distribution et l’exploitation de droits de licence de labels de musique indépendants, de demander la radiation de ses actions d’Euronext Access. La procédure de retrait comportera une faculté de cession sur le Deutsche Börse Xetra à Francfort du 16 février 2018 au 2 mars 2018 inclus.

Tours de table

Cegedim : la cession des 12% de Bpifrance mal perçue. L’action de l’éditeur de logiciels dans le domaine de la santé a dévissé de 6,2%, mardi 13 février, avant de se reprendre quelque peu. Bpifrance a cédé 12% du capital auprès d’investisseurs institutionnels au prix de 35 € par action. Le flottant de Cegedim s’élargit donc pour s’établir désormais à 44% du capital. Dans le cadre de l’opération, le pacte d’actionnaires du 28 octobre 2009 a été résilié et l’action de concert a pris fin. Bpifrance s’est engagé à conserver 3% du capital jusqu’au 28 octobre 2019.

Danone va réduire sa participation dans Yakult, un des leaders mondiaux des boissons probiotiques, qui s’élève actuellement à 21,29% du capital. La cession envisagée s’effectuera par une opération de marché et dont la réalisation est prévue en mars. En parallèle, Yakult a annoncé un programme de rachat d’actions d’un montant de 36 milliards de yens, auquel Danone participera. Après la réalisation de ces opérations, la participation de Danone dans le capital de Yakult devrait être de l’ordre de 7%, sous réserve des conditions de marché.

A savoir

Qualcomm reste ouvert à une offre revalorisée de Broadcom. Dans un courrier rendu public, Qualcomm rappelle que le conseil d’administration du fabricant américain de semi-conducteurs a rejeté à l’unanimité la dernière proposition de Broadcom (82 $ par action, dont 60 $ en espèces) qui « sous-évalue la société, présente un niveau de risque inacceptable et n’est pas dans le meilleur intérêt de ses actionnaires ». Mais son conseil « est ouvert à d’autres discussions avec Broadcom pour voir si une proposition, qui reflète la véritable valeur des actions Qualcomm et permette de lever les obstacles à la transaction, peut être obtenue ».

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end reposant et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés