Inside

Terreïs : le CIC a apporté tous ses titres à l’OPRA. Le Crédit Industriel et Commercial a franchi en baisse, le 19 juillet 2019, les seuils de 10% et 5% du capital de la société foncière et ne détient plus aucune action. Ce franchissement de seuils résulte en fait de l’apport de la totalité des actions Terreïs détenues à l’offre publique de rachat qui court jusqu’au 23 juillet 2019. Pour rappel, Terreïs s’engage à acquérir un maximum de 11.847.822 actions en vue de les annuler, soit 46,14% du capital, aux prix unitaires de 34,62 € par action ordinaire et 38,34 € par action de préférence.