Inside

Tod’s : en cas de cession, l’enseigne privilégiera LVMH. À l’occasion du Financial Times Luxury Summit, le fondateur et président de Tod’s, Diego Della Valle, a déclaré, selon l’agence Reuters, que ni lui ni sa famille n’avaient pour le moment l’intention de céder la marque de luxe italienne, qui pèse actuellement 1,5 milliard d’euros en Bourse. Néanmoins, si une décision était prise un jour en ce sens, le groupe aurait un penchant pour le leader mondial du luxe, qui a porté récemment sa participation de 3,2% à 10% dans le capital. « Si un jour je décide [de vendre], je crois en des gens comme Bernard [Arnault] », a précisé Diego Della Valle.