L'offre du jour

Areva : l’Etat français dépose officiellement son projet d’OPR. Comme annoncé le 11 janvier 2017, Oddo BHF SCA, agissant pour le compte de l’Etat français, a déposé auprès de l’AMF un projet d’offre publique de retrait visant les actions Areva. L’Etat, qui détient directement et indirectement, via le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA), 92,22% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues, représentant 7,78% du capital, au prix unitaire de 4,50 €, valorisant le producteur d’énergie nucléaire 1,7 milliard d’euros.

Ce prix fait ressortir une décote de 13,5% par rapport au dernier cours coté avant l’annonce, le 11 janvier 2017. Il fait également apparaître une prime de 16,2% par rapport au cours du 15 juin 2016 (selon le groupe, l’information relative aux modalités de la restructuration et au possible retrait de la cote était perçue par le marché dès cette date) et de 7,9% sur la moyenne des 60 jours avant cette date.

Ce projet d’offre publique intervient dans le cadre de la perte de contrôle par Areva SA de NewCo, induite par l’augmentation de capital de NewCo réservée à l’Etat, prévue au plus tard le 31 juillet, et du projet de cession du contrôle majoritaire de New NP à EDF. A l’issue de l’OPR, un retrait obligatoire sera mis en œuvre, si les conditions nécessaires à cette opération sont réunies. Le prix de l’offre publique de retrait, et, le cas échéant, du retrait obligatoire, seront identiques au prix d’émission de l’augmentation de capital d’Areva SA, soit 4,50 € par action.

Le conseil d’administration d’Areva SA, après avoir pris connaissance des conclusions du rapport du cabinet Finexsi, désigné en tant qu’expert indépendant, et des recommandations du comité ad hoc, a estimé que le projet d’OPR et le retrait obligatoire, qui pourrait s’en suivre le cas échéant, sont conformes à l’intérêt du groupe, de ses salariés et de ses actionnaires. Il a décidé d’émettre un avis favorable sur le projet d’offre et de recommander à ses actionnaires d’apporter leurs actions à l’offre. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’OPR devrait se dérouler du 1er au 14 août 2017, le retrait obligatoire intervenant après la publication des résultats.