L'offre du jour

Atos lance une OPA amicale sur Syntel pour 3,4 milliards de dollars. Atos, leader mondial de la transformation digitale, annonce avoir conclu un accord en vue de l’acquisition de Syntel, société internationale de technologie d’information intégrée et de services de traitement de données, pour un montant de 3,4 milliards de dollars ou 41 dollars par action.

Cette offre représente une prime d’environ 14% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes sur les 30 derniers jours de Bourse sur le Nasdaq. La transaction est structurée sous la forme d’une fusion de droit américain (« One-step Cash Merger ») entre Syntel et Atos qui nécessite plus de 50% des actions en circulation pour être réalisée. Le 20 juillet 2018, le conseil d’administration de Syntel a apporté son soutien unanime à l’opération, suite à la recommandation unanime d’un comité spécial. Un engagement de vote a été signé par des actionnaires de Syntel comprenant les fondateurs et représentant un total de 51% des actions.

Syntel a généré un chiffre d’affaires de 924 millions de dollars en 2017, dont 89% en Amérique du Nord, et a réalisé une marge opérationnelle de 25% grâce à un business model innovant répondant aux enjeux de ses clients. Le groupe emploie environ 23.000 collaborateurs dans 30 pays, dont plus de 18.000 sont basés en Inde. L’ensemble de l’équipe dirigeante de Syntel rejoindra Atos.

Cette transaction est une étape majeure dans la stratégie de développement d’Atos en lui permettant de renforcer de manière significative son offre de solutions digitales et sa Division Business & Platform Solutions, explique le groupe dirigé par Thierry Breton. Les deux sociétés disposent d’une très grande complémentarité en termes d’activités, de clients et d’implantations géographiques. Syntel accélèrera le développement de la Digital Transformation Factory d’Atos grâce à son offre digitale unique reconnue par les principaux analystes industriels comme étant particulièrement avancée en matière de réseaux sociaux, de solutions Mobile, d’analyse de données, de Cloud et d’Internet des Objets.

Une fois l’opération finalisée, Atos aura renforcé de manière significative sa Division Business & Platform Solutions en Amérique du Nord, lui permettant d’offrir à sa base de clients existants des services digitaux à forte valeur ajoutée dans différents secteurs, tels que la banque, les services financiers, la santé, la distribution, la logistique, l’industrie et l’assurance. Cette transaction permettra également à Atos de renforcer son profil de rentabilité en Amérique du Nord.

La transaction devrait, dès 2019, générer une relution à deux chiffres du bénéfice net par action, hors impact liés à l’allocation du prix d’acquisition et aux coûts d’acquisition et de mise en place des synergies. La combinaison des deux groupes devrait générer environ 120 millions de dollars de synergies de coûts par an à horizon fin 2021, résultant d’économies sur les achats, l’immobilier, les fonctions supports et l’alignement des principaux indicateurs clés de la Division Business & Platform Solutions.

L’acquisition sera financée par un emprunt obtenu auprès de BNP Paribas et J.P. Morgan. Cet emprunt sera utilisé pour financer le montant en numéraire de la transaction, ainsi que le refinancement de la dette existante. Cette transaction est en ligne avec la politique financière d’Atos avec un ratio de levier financier net proforma fin juin 2018 de l’ordre de 1,6 fois. Selon Atos, le nouveau groupe maintiendra un solide profil de liquidité et une flexibilité financière et a pour objectif un désendettement rapide lors des deux prochaines années, grâce à la génération anticipée du flux de trésorerie disponible.

L’opération est soumise aux approbations d’usage des autorités de la concurrence et réglementaires. Les procédures applicables relatives aux instances représentatives du personnel seront suivies. La finalisation de la transaction est prévue avant la fin d’année 2018.